41 articles avec securite publique

Accidents de la circulation : le maire interpellé par les élus socialistes

Publié le par Aulnay Autrement

Suite aux récents et hélas trop nombreux accidents de la circulation sur la commune dont certains se sont révélés fatals, les élus socialistes interpellent le maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza et appellent à une vaste mobilisation contre ce fléau.

Accidents de la circulation : le maire interpellé par les élus socialistes

Partager cet article

Repost 0

Lord of War

Publié le par Laurent Comparot

Lord of War

Dans le cadre du Conseil Municipal du 22 juin prochain, sera rendu publique la décision n°935 portant sur la fourniture, l'entretien et la réparation de l'armement de la Police Municipale d'Aulnay-sous-Bois.

Dans le cadre d'une procédure de marchés publics, huit lots ont été attribués comme suit :

  • Lot n°1 : Fourniture de pistolets à impulsions électriques (*)  : 25.000 € HT
  • Lot n°2 : Fourniture d’accus et de munitions pour pistolets à impulsions électriques  : 32.000 € HT
  • Lot n°3 : Fourniture de révolvers chambrés manufacturés calibre 38 : 15.000 € HT
  • Lot n°4 : Fourniture des munitions pour révolvers chambrés manufacturés calibre 38 : 7.000 € HT
  • Lot n°5 : Fourniture de lanceur de balle de défense (**) : 9.000 € HT
  • Lot n°6 : Fourniture de munitions pour lanceur de balle de défense : 90.000 € HT
  • Lot n°7 : Fourniture d’accessoires pour lanceur de balle de défense : 6.000 € HT
  • Lot n°8 : Entretien et réparation de l’armement (sauf pistolets à impulsions électriques) : 15.000 € HT

Soit au total 199.000 € HT !

Le libellé de la décision précise : " Le marché est conclu pour une période initiale à compter de sa notification jusqu’au 31 décembre 2016. Il peut être reconduit tacitement 3 fois pour une durée d’un an, sans que ce délai ne puisse excéder le 31 décembre 2019. "

Au total ce sont donc 796.000 € HT soit presque 1 million d'euros qui pourront être engagés en acquisition d'armes et de munitions jusqu'en 2019.

Notes : (*) pistolet à impulsions électriques plus connu sous le nom de Taser qui est une marque déposée de la société Taser. (**) lanceur de balle de défense plus connu sous le nom de Flash-Ball qui est une marque déposée de la société Verney-Carron

Partager cet article

Repost 0

Attentats et moyens policiers : la mémoire sélective de Séverine Maroun

Publié le par Laurent Comparot

Attentats et moyens policiers : la mémoire sélective de Séverine Maroun

Dans le dernier numéro d'Oxygène, le journal municipal d'Aulnay-sous-Bois, les différentes tribunes ont toutes porté sur les terribles attentats du 13 Novembre. Pour le groupe des élus socialistes et républicains, le député Daniel Goldberg a tenu à revenir et expliquer les mesures prises pour faire face à cette terrible menace terroriste. Jacques Chaussat du groupe des élus de l'UDI a signé une très belle tribune revenant sur les attentats et leurs conséquences.

Pour les élus LR (ex-UMP), la première adjointe à la sécurité Séverine Maroun s'est fendue elle d'une tribune très polémique mettant clairement en cause l'action ou l'inaction supposée du gouvernement. 

Une polémique malvenue dans cette période difficile et ce alors que les principales faiblesses de nos services de sécurité ont été clairement identifiés : disparition des renseignements généraux, suppression de la police de proximité, suppressions de très de 13.000 postes de policiers et de gendarmes sous le mandat du président Sarkozy. Depuis 2012, les gouvernements successifs de François Hollande se sont efforcés dans le cadre de contraintes budgétaires difficiles à faire remonter les effectifs au niveau de 2007 et ce alors que de nombreuses écoles de formation ont été fermées.

Force est de rappeler à madame Séverine Maroun le poids du passé, elle qui semble avoir la mémoire pour le peu sélective :

Qui a fait voter les lois supprimant les Renseignements généraux, la Police de Proximité, plusieurs écoles de formation de la force publique et près de 13.000 postes de policiers et de gendarmes ?

- Nicolas Sarkozy, successivement ministre de l'intérieur, président de la République et président de LR (ex-UMP) qu'une certaine Séverine Maroun a toujours soutenu.

Qui a voté les lois supprimant les Renseignements généraux, la Police de Proximité des écoles de formation de la force publique et près de 13.000 postes de policiers et de gendarmes ?

- entre autres Gérard Gaudron maire et député d'Aulnay-sous-Bois  dont une certaine Séverine Maroun était respectivement l'adjointe et l'attachée parlementaire

Qui a soutenu la suppression d'écoles de formation de la force publique de 13.000 postes de policiers et de gendarmes ?

- un certain Bruno Beschizza successivement secrétaire général du syndicat policier de droite Alliance puis secrétaire général de l'UMP puis de LR aux questions de sécurité et maire LR d'Aulnay-sous-Bois dont la première adjointe est une certaine Séverine Maroun.

Alors par piété, madame Maroun, abstenez-vous de donner des leçons sur un domaine que vous ne maîtrisez pas et pour lesquelles vos actions et positions passées ainsi que celles de vos amis politiques pourraient prêter à sourire si finalement, il n'y avait pas tous ces drames récents.

Attentats et moyens policiers : la mémoire sélective de Séverine Maroun

Partager cet article

Repost 0

Comment réagir en cas d'attaque terroriste

Publié le par Aulnay Autrement

Comment réagir en cas d'attaque terroriste

Publié dans sécurité publique

Partager cet article

Repost 0

Réunion autour de l'état d'urgence

Publié le par Aulnay Autrement

Réunion autour de l'état d'urgence

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>