Oxygène : Beschizza fait disparaître les conseillers municipaux d'opposition

Publié le par Laurent Comparot

Mandrake the Magicien

 

Il est vraiment trop fort ce Bruno Beschizza, notre nouveau maire. Après avoir transformé les conseils municipaux en Beschishow avec "vociférations" intégrées, le dernier numéro d'Oxygène, le premier numéro de son mandat réussit à escamoter les noms des dix élus de l'opposition.

 

A la lecture du journal municipal, le nombre des conseillers d'opposition est donc passé de 53 à 43. Est-ce une maladresse (piètre excuse me direz-vous) ou une volonté de marginaliser une opposition  et d'imposer un contrôle hégémonique et personnel sur la ville ?

 

Après les numéros d'amuseur de salles et ses tours de prestigitateur, quels autres talents cache encore Bruno Beschizza ?

Publié dans politique locale

Partager cet article

Repost 0

Rythmes scolaires : le coup de force de M. Beschizza

Publié le par Laurent Comparot

RythmesScolaires.jpg

 

Lors du conseil municipal du 30 avril prochain, le nouveau maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza devrait faire voter sa majorité une délibération lui accordant mandat pour renégocier les conditions de l'application du décret sur les rythmes scolaires. 


" Monsieur le Maire propose à l’assemblée délibérante de décider de 

lui accorder mandat pour mener toutes les actions utiles afin d’amener une 

révision des termes du décret du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation des 

rythmes scolaires."

 

Dans la même délibération (n°31), il annonce clairement son intention de différer (comprendre ne pas appliquer à la rentrée 2014) la réforme.

 

" Monsieur le Maire propose à l’assemblée délibérante de maintenir 

les jours et les horaires actuels de scolarité sur la ville. "

 

Toujours prompt à clamer à tout va qu'il est à l'écoute de la population, Monsieur Beschizza devra nous expliquer sur quoi il base la légitimité de cette décision. A ce jour, il n'a pas consulté ni les parents d'élèves, ni les enseignants sur le sujet et on doute que les brèves de comptoir ou les discussions sur un coin de trottoir fassent autorité dans le domaine de l'éducation.

 

Les raisons sont sûrement à rechercher ailleurs et on ne peut que formuler les hypothèses suivantes :

 

1- Cette décision lui permet à Bruno Beschizza d'économiser et de boucler son budget.

2- En refusant d'appliquer la réforme, Bruno Beschizza évite les éventuels ratés d'une difficile et délicate mise en place.

3- Mais surtout, Bruno Beschizza veut faire un coup politique en s'attaquant au gourvernement socialiste dans la droite ligne de la doctrine droitière de son mentor Jean-François Copé.

 

On ne peut que regretter une telle décision hâtive, autoritaire et dogmatique de ne pas appliquer le droit.

Cette décision prive ainsi des milliers d'écoliers aulnaysiens des bénéfices pourtant essentiels de la réforme des rythmes scolaires.


Publié dans politique locale

Partager cet article

Repost 0

Budget municipal : ce sera coupes sombres ou hausses d'impôts, ou les deux

Publié le par LC

Ce conseil municipal du 18 avril 2014 était très attendu car consacré au débat d'orientation budgétaire. On espérait entrevoir les véritables orientations budgétaires de la mandature de Bruno Beschizza et on a été hélas bien déçus.


2014-04-26_112958.jpg

 

La présentation de l'orientation budgétaire a été présenté par Stéphane Fleury, adjoint aux finances et à la démocratie locale. C'est avec bien peu d'enthousiasme qu'il a présenté un bilan, du moins sa vision, qui déplorait la hauteur des engagements et investissements réalisés par la précédente assemblée, sans en venir aux détails et objectifs de ces investissements. Certes, l'exercice budgétaire est difficile et périlleux mais en rester aux chiffres sans en expliquer les réalités qu'ils recouvrent est une bien curieuse façon de faire. Monsieur Fleury s'est donc contenté de construire son discours à partir des éléments communiqués par les services. Cependant, cette présentation politisée et orientée n'a hélas pas débouché sur quelquechose de concret car aucune orientation budgétaire n'a été dévoilée.


2014-04-26_112606.jpg

 

Bruno Beschizza a réitéré son engagement de campagne de ne pas augmenter les impôts tout en faisant une économie de 7,5 millions d'Euros mais il n'a pas été en mesure de préciser où seront faites les économies, ni comment il financera ses très nombreuses et coûteuses promesses de campagne.

Le nouveau maire s'est borné à tenir un discours de campagne, plus intéressé à faire de belles phrases afin de complaire à ses supporters. D'ailleurs, les interventions bruyantes, irrespectueuses et intempestives de ces derniers ont encore perturbé la sérénité de cette assemblée sur laquelle monsieur Beschizza a charge et pouvoir de police.

En lieu et place des belles phrases et grandes envolées, on aurait bien voulu avoir du concret. Les interventions des président de groupe n'ont pas permis d'en savoir plus. Alain Pachaud pour l'UMP était dans la rédondance. Quant à Jacques Chaussat, très catastrophique adjoint aux finances de Gérard Gaudron, il faut bien reconnaître que le 6e adjoint s'est cantonner à de grandes envolées vides de sens et de matière.

Bref, un débat d'orientation budgétaire sans orientation budgétaire !

Cepandant, il ne faut pas oublier que monsieur Beschizza est tenu de rendre sa copie le 30 avril au plus tard.

Coupes drastiques ou augmentations d'impôts, ou encore coupes drastiques et augmentations d'impôts, ce sera l'heure de vérité pour monsieur Beschizza qui devra alors prendre de véritables décisions.

Publié dans politique locale

Partager cet article

Repost 0

Joyeuses Pâques à tous nos lecteurs

Publié le par Aulnay Autrement

Sarkozy-Bruni-Paques

Publié dans humour et humeur

Partager cet article

Repost 0

Aulnay Autrement, le blog garanti Beschizzo-indépendant

Publié le par Laurent Comparot

2014-04-19_122717.jpg

 

Aulnay Autrement est désormais un des rares blogs locaux d'Aulnay-sous-Bois d'opposition à Bruno Beschizza.

Alors que d'autres blogs prétendent incarner une impartialité éditoriale, Aulnay Autrement assume son engagement politique.

 

Cependant en regardant de plus près ces blogs dits informatifs qui proclament haut et fort leur totale indépendance, on constate que leur fameuse indépendance à l'égard de Bruno Beschizza est plus que contestable.

 

Vous pouvez en juger par vous-même :

 

- Aulnay Libre dont le créateur et principal animateur est Stéphane Fleury, maire-adjoint de Bruno Beschizza.

- Aulnaycap qui n'a jamais caché son engagement à droite et en particulier pour Bruno Beschizza.

- 93600INFOS animé par Alexandre Conan, admirateur idolâtre de Bruno Beschizza.

- Monaulnay.com fondé et un temps animé par Jérôme Charré qui a appelé à voter pour Bruno Beschizza, puis par Hervé Suaudeau qui a appelé à faire battre la liste d'Union de la Gauche au profit du candidat Bruno Beschizza.

 

CQFD

 

Postscriptum : A noter que ce billet va encore susciter les plus vives protestations des sus-mentionnés sans compter de nouvelles menaces judiciaires.

Partager cet article

Repost 0