Taser : une arme officiellement dangereuse

Publié le par Bernard Joseph

Depuis notre dernier article sur le sujet, voici enfin une bonne nouvelle concernant cette arme fort contestée.
La société américaine TASER qui commercialise des pistolets à impulsion électrique reconnaît enfin la dangerosité de ces armes.

Dans une notice publiée le 30 septembre dernier sur son site, la firme Taser revient sur la prétendue inoccuité de ses pistolets à implulsion électrique. La notice parle entre autres de risques cardiaques (fibrillation ventriculaires ou arythmie) qui peuvent être fatales sans immédiate intervention médicale.

Déjà, en 2008, le ministère de l'intérieur avait reconnu dans une note confidentielle un risque de "létalité réduite".

La société Taser préconise désormais aux utilisateurs de viser les jambes ou la région abdominale, bref d'éviter la poitrine, ce qui est loin d'être simple même pour un tireur entraîné.

Après le Conseil d'État qui avait interdit l'usage de cette arme par les polices municipales, en raison de leur trop faible formation, il s'agit d'un nouveau désaveux pour cette arme. Nous rappelons à nos lecteurs que la dotation de cette arme au sein de la Police Municipale d'Aulnay-sous-Bois avait été envisagée par l'ancienne municipalité UMP.

Publié dans sécurité publique

Commenter cet article