Saleté et prolifération des rats : le quotidien des aulnaysiens

Publié le par Laurent Comparot

AulnaySale.jpg

 

C'est désormais une image indissociable de notre ville : la saleté de ses rues. Certes, on en saura jamais condamner l'incivilité et le manque de savoir vivre de certains usagers de la voie publique qui ne prêtent aucune attention aux déchets qu'ils repandent.

 

Mais l'heure est désormais au constat. A part les quinze jours qui ont suivi l'élection de monsieur Beschizza, la propreté de notre ville s'est très largement dégradée sans qu'on sache si cela résulte d'une désorganisation des services municipaux ou d'une réduction des moyens alloués aux agents de la voirie, ou encore de la conjonction des deux. Même le centre ville a subi cette sensible dégradation alors que dans le même temps des quartiers entiers sont de nouveau délaissés.


Ce qui est flagrant c'est que cet état d'abandon à la saleté de l'espace public d'Aulnay-sous-Bois ne semble émouvoir aucun des élus de la majorité municipale qui gère notre ville. Même les rats qui désormais pullulent dans notre ville ne semblent pas constituer une priorité.


Et pourtant, les belles promesses de Bruno Beschizza sur la propreté n'ont même pas un an !

BeschiProprete02.jpg

 

Auparavant toujours prompt à dénoncer les moindres écarts dans la propreté, nous n'hésitons pas face au constat de cet état désastreux de notre ville à lui rappeler ses belles promesses de campagne : où en est la rationalisation des rotations des équipes de nettoyage, où en sont les campagnes de sensibilisation et la lute contre les dépôts sauvages de déchets ? Ne cherchez : rien n'a été fait dans cette ville depuis l'élection de cette municipalité de droite.

 

Voici le bilan des Beschizza, Maroun, Ayyadi et Lanchas-Vicente, ceux-là même qui se présentent aux élections départementales de mars 2015 !

 

L'Aulnay gagnante de Bruno Beschizza se révèle être une ville sous le déclin sans gestion sérieuse et cohérente, une Aulnay perdante. La saleté de nos rues n'est que le révélateur de la totale incapacité de la droite municipale à gérer notre ville.

Les aulnaysiens qui n'ont rien à attendre de ces gens-là, devront les sanctionner en mars prochain, par le verdict des urnes.

Publié dans politique locale

Commenter cet article

JLK 13/02/2015 17:39


Laurent,vous pensez réellement que ma rue est néttoyée car je soutiens personnellement la liste "Reprenons l'initiative"?


Trouvez un autre argument,vite!

farrugia 13/02/2015 10:46


bonjour je suis un adhérent de l'ump et je suis mis au placard depuis 2 ans et
9 mois ,dont 9 mois avec Secrétaire National de l'UMP Mr bechizza  

JLK 12/02/2015 23:28


Pas sur que ce soit le meilleur angle d'attaque....


Ma rue située entre deux lycées est nettoyée normalement...


Allez,Laurent.faut pas hésiter...


Moins de social ,plus de média pro-Sarko,c'est plus réel..


Sans compter sur le soutien à la loi Macron..... ;)


 


 

LC 13/02/2015 10:28



Bruno Beschizza n'a en effet rien à refuser aux dynamiteurs de la Gauche Rassemblée...