Retraite à 67 ans : merci monsieur Gaudron

Publié le par Laurent Comparot

Monsieur Gaudron, je tiens à vous remercier. A remercier vous le député qui, sans faillir, avez voté la retraite à 67 ans.

 

Ainsi, les Français pourront désormais travailler plus longtemps pour toucher moins une fois à la retraite, s'ils y arrivent. Ils pourront continuer à travailler dans le bâtiment, conduire des poids-lourds ou des autobus, travailler sur les chantiers de construction ou encore opérer des patients dans les blocs chirurgicaux.

 

Vous avez bien raison : il faut que ces fainéants de travailleurs travaillent plus longtemps. Pensez-donc : actuellement, ils ne travaillent qu'en moyenne 37 ans dans leur vie.

Quel gâchis de voir tous ces resquilleurs ! Alors qu'en France, en 2007, l'espérance de vie « en bonne santé » à la naissance est estimée à 64,2 ans pour les femmes et à 63,1 ans pour les hommes. A 67 ans, on sera ainsi sûr qu'ils n'auront pas trop abusé des avantages sociaux.

Les salariés actuels doivent travailler bien plus longtemps, même s'ils ont commencé plus tard à cause de l'allongement de la durée des études et du chômage massif des jeunes, même si à 50 ans, ils sont économiquement plus assez rentables pour le monde de l'entreprise.

 

Gaudron.jpg

 

 

 

Gérard Gaudron, député UMP

Cotisations : 1250 € par mois pendant 5 ans

Retraite à venir : 1500 € par mois

Golden parachute : 420.000 € 

 

 

 

 

 

Et ce que j'admire les plus, c'est votre totale abnégation. C'est admirable de votre part, Monsieur le Député, sachant que vous avez arrêté votre carrière professionnelle à seulement 58 ans.

 

Et quel sacrifice de votre part. En cotisant seulement 1250 Euro par mois pendant 5 ans, vous vous contenterez de seulement 1572 Euro par mois à la retraite en sus de votre retraite professionnelle actuelle.

 

Mais, vos concitoyens sauront-ils reconnaître vos sacrifices lors de la prochaine élection législatives ? Seront-ils à ce point cruels, que finalement, ils ne vous réélisent pas, vous condamnant à toucher pendant 60 mois une indemnité mensuelle de 6 952 euros brut (5 178 euros nets) tous les mois pendant 5 ans (près de 420 000 euros).

 

Merci, monsieur le Député.

Publié dans politique locale

Commenter cet article