Restauration scolaire : le faux-procès de la laicité

Publié le par Laurent Comparot

aliments.jpgAprès Lyon, Grenoble et Annecy, la ville d'Aulnay-sous-Bois va généraliser les menus sans viande. L'expérimentation opérée dans deux groupes scolaires de la ville (450 repas  quotidiens) a été concluante, en particulier pour de nombreux enfants qui jusqu'à présent boudaient le plat principal. Désormais, les enfants auront le choix entre deux menus : l'un carné et l'un non carné dans lequel la viande est remplacé par un poisson, un oeuf ou autre.

 

Interrogé sur RMC, Gérard Ségura a déclaré qu' "Il s'agit d'une évolution qui a, en partie, des origines confessionnelles, puisqu'il y a de plus en plus de familles qui ne mangent pas de viande et dont les enfants ne mangent pas de viande à table... Donc nous avons modifié le règlement municipal...Sans que nous soyons amenés à indiquer dans ce règlement une référence confessionnelle. Donc pas de menus halal à l'école... Nous avons établi un compromis".

 

Par cette décision, nos élus allient la nécessité de permettre au plus grand nombre d'enfants d'avoir un repas complet et équilibré et le respect de l'obligation de laicité dans les restaurants des écoles publiques de la ville. La question était difficile tant le sujet et les enjeux sont complexes. Cette solution qui évite la dérive du recours à des menus sans porc ou hallal est la plus adéquate. Elle se révèle très satisfaisante pour tous, y compris pour un certain nombre d'habitants qui ont renoncé à la viande pour des raisons de soutenabilité écologique.

Et surtout, elle respecte l'obligation républicaine de laicité. La plupart des élus ne s'est pas trompée. Ils défendent très majoritairement cette décision que ce soit à gauche, mais aussi à droite avec entre autres Gérard Gaudron et Frank Cannarozzo.

 

Parmi les opposants à cette mesure figure, hélas, Alain Amédro qui dénonce " une demande « émanant de groupes de pression religieux et minoritaires »". Le maire-adjoint démissionnaire se trompe en niant les besoins et les réalités d'une grande partie de la population aulnaysienne, même si elle ne fait pas partie de sa cible électorale.

Cette position qui, on ose l'espérer, tient plus de la stratégie d'opposition à tout pris est relayée par le blog satellite Monaulnay.com animé par Hervé Suaudeau. Cependant, elle ostracise encore un peu plus un élu qui pour des raisons personnelles et politiciennes, est parti en guerre comme l'ensemble de la majorité plurielle de gauche. Une fois encore après la publication des propos anti-communistes d'Alain Boulanger, cette position sème le trouble à gauche de l'échiquier politique aulnaysien mais aussi parmi les partisans écologistes. A force de s'opposer, monsieur Amédro prend le risque de s'aligner sur des positions extrémistes comme celles de monsieur Alexandre Simonnot, membre du comité central du Front National et secrétaire départemental du Front National en Seine Saint Denis.

 

Note relative aux commentaires : pour cet article, les notes restent ouvertes aux commentaires sous la responsabilité des commentateurs. En cas d'abus, les commentaires seront bloqués. Merci de faire preuve de responsabilité.

 

 

Publié dans politique locale

Commenter cet article

Hervé Suaudeau 18/08/2010 20:41




Cher Laurent,


 


Encore une fois je suis obligé de corriger ce que tu écris.


Nous avons eu une discussion en chair et en os très cordiale mais je ne souhaite pas laisser des traces écrites erronées sur ma personne:


Je ne me rappelle pas m'être épandu sur les réseaux sociaux en criant à la censure mais ait écrit un tweet (recopié automatiquement sur Facebook) APRES la validation de ce commentaire, et qui
disait:


"Un commentaire gênant pour AulnayAutrement a mis 26 jours à être validé. http://j.mp/91Ou0K (le blog demandait aux autres de s'assumer!)"


Je n'ai pas parlé de censure mais je m'étonnais alors que l'autre modérateur du blog continuait à publier des articles (son son blog perso) que mon commentaire soit resté si longtemps au placard.


 


Pour ce qui est mes prétendues occultes manipulations, nous en avons parlé hier, et tu ne m'a cité qu'un seul exemple. Or c'est justement MOI qui ait été manipulé par la municipalité dans cet article en question où je dénonçait
la délibération, selon moi et selon les propres mots du maire, pas vraiment légales consistant à faire passer une prime de 9000€ d'un directeur de administratif en frais de représentation. Je me
suis pris injustement à ce responsable qui en réalité était victime des méthodes du maire qui frisent le hors la loi mais j'assume cette dénontiation à 100%.


 






Hervé Suaudeau 10/07/2010 21:38



tiens tu as modéré mon commentaire précédant?



Les rédacteurs d'Aulnay Autrement 03/08/2010 10:56



Suite à de nombreux dérapages, tous les commentaires sont désormais modérés par défaut et validés après lecture.



Hervé Suaudeau 09/07/2010 00:23



Dire quelquechose en tête à tête et ne pas l'assumer en public est problêmatique. Je ne dis pas que tu es dans ce cas car tu évites les réponses par écrit à mes arguments et te contentes de faire
des attaques personnelles. Quand à la prétendue "manipulation", même en t'ayant apporté des arguments factuels tu continues avec cette croyance érigée en dogme ségurien (allez moi aussi je me
lance dans les adjectifs). Donnes moi au moins des éléments factuels pour contredire les miens!


J'assume parfaitement mon adhésion chez les Verts, c'est pourquoi je l'ai marqué sur mon profil sur MonAulnay.com et c'est justement pour cette raison que je souhaite éviter les conflits
d'intérêts. J'ai un blog personnel pour les questions militantes et cela me conviens ainsi.


Pour terminer je répondrait à la phrase qui me fait mourir de rire "Il suffit juste de l'assumer, de la même manière que Aulnay Autrement assume son engagement.". Ainsi tu demandes au autres de
faire ce que tu n'as pas été capable de faire les deux années précédantes. Je te rapppelle que ce blog a été, jusqu'à peu, écrit sous faux noms et au début niait même être socialiste! Demander
aux autres qui s'assument depuis toujours, de s'assumer alors que l'on sort à peine d'un mode de fonctionnement de corbeau est on-ne-peut-plus ironique. Il faudrait au minimum faire ton
autocritique avant de réclamer aux autres ce dont on a pas été capable. Tu as décidément vraiment du culot.



Laurent Comparot 14/08/2010 14:57



Cher Hervé,


Il est inutile de te répandre sur les réseaux sociaux en disant que ce blog te censure alors que tu connais très bien le mode de fonctionnement et de modération des commentaires. Quand ce blog
est fermé, il est fermé.


Pour ce qui est de la manipulation, j'ai deux exemples très précis touchant Monaulnay que je préfère taire tant je les juge dégueulasses. Je t'ai dit ce que j'en pensais et tu le sais très bien.


Je remarque que tes interventions nous éloignent du sujet de ce post. A moins qu'il y ait une certaine gêne sur le sujet ?



Hervé Suaudeau 06/07/2010 19:17



Encore une fois tu tentes de discréditer les interlocuteurs plutôt que de revenir sur le fond. Je suis donc dans l'obligation de te répondre. Pour les prétendues "relations ancillaires"
(relations de servants), ciel je suis découvert! On pourrait même faire d'autres révélations en disant qu'Alain Amédro est même le rédacteur en chef de MonAulnay.com!


Plus sérieusement, demandes, au NPA, à l'UMP si leur communiqués de presse ne sont pas passés sur le blog. Par contre je refuse la plupart du temps de publier les communiqués de presse des Verts
par refus du conflit d'intérêt (je laisse juger si cela est appliqué ici). Je laisse les autres rédacteurs publier ou pas. Je rappelle qu'avant mon adhésion chez les Verts les gens m'ont
successivement taxé d'être le servant du PCF, PS, UMP ou MoDem, mais personne n'avait pensé au Verts. L'étiquette fait donc beaucoup fantasmer.


Autre bêtises, les 99% d'articles que j'aurais écris sur le blog. En réalité je n'ai écrit "que" 40% des articles depuis le début du blog. J'ai néanmoins souvent fait ces derniers temps entre 60
et 80% des articles mais par exemple durant les 15 prochains jours je serais probablement proches des 0%.


Sur le communautarisme, tu sais très bien que si je révèle ce dont j'ai été témoin (comme d'autres), je vais immédiatement avoir un procès en diffamation. La municipalité n'attend que cela, des
avertissement en interne de la mairie me sont encore venus la semaine dernière. Je trouve malhonnête que tu reconnaisses en privé que certains élus de la majorité passent la ligne jaune et que tu
joues les naïfs ici.


Quand à l'amalgamme que tu refuse d'admettre officiellement, me l'à même fait par le en personne à la fin du dernier conseil municipal (il y avait de nombreux témoins). A force de répéter sans
cesse ces idioties, les gens finiront peut être par penser qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Pour ceux qui douteraient quand même, je leur demanderais d'expliquer pourquoi le maire a voulu
confisquer le barnum aux sans papiers. Dans le même temps les Verts (ces fachos extrémistes), le NPA et les communistes ont eux soutenus sans arrière pensée les grévistes sans papier.



Laurent Comparot 08/07/2010 16:18



Cher Hervé,


1- Tu reviens sans cesse sur des points que nous avons déjà abordé en tête à tête lors de la blogobulle d'été. Je reste sur ma position quant à l'instrumentalisation - même partielle - de
Monaulnay.com par le groupe d'Alain Amédro. Il y a trop de troublantes "parties de billard à deux bandes" pour que ce que tu appelles "coincidences" ne soient pas de la conivence. Il suffit juste
de l'assumer, de la même manière que Aulnay Autrement assume son engagement.


2- Pour ce qui est de la libre parole. Ce n'est pas moi qui irait te la repprocher. Mais, si tu as des choses à publier, publies-les mais assumes tes publications. Si tes informations se limitent
à des "on dit" et de "il paraît", cela n'a pas de sens.


3- Pour en revenir, à la position d'Alain Amédro sur la restauration scolaire, je soutiens qu'il s'agit d'une terrible erreur politique car cette décision met aucunement en cause la laïcité et
résout définitivement le problème de l'accès de tous à la restauration non-obstant de leurs convictions religieuses ou philosophiques ou écologiques.



Hervé Suaudeau 06/07/2010 13:24



Laurent,


Tu indiques que MonAulnay.com serait un "blog satelitte" d'Alain Amédro où l'on ne ferait que relayer ses opinions. Sauf que deux faits te disent le contraire:


Le blog par ma plume s'est exprimé avant les Verts (faudrait-il en conclure que les Verts sont des sattelites de MonAulnay.com?)

Par soucis d'éviter un conflit d'intérêt (c'est à la mode ;-) ), je n'ai pas relayé le communiqué de presse des Verts qui est la seule source d'information où il était
dit que quelqu'un au conseil municipal a voté contre ce texte clienteliste. Sur MonAulnay.com, on ne trouve que l'article du Parisien qui laisse croire que le texte a
été voté à l'unanimité. J'ai laissé les autres rédacteurs (eh oui nous sommes 5!) juger si la publication de ce communiqué était utile. Manifestement, ils ont jugé le contraire.



Sur le fond, outre dire des choses totalement fausses (cela ne s'appelle pas de la diffamation?), tu évites une fois de plus le fond du problème en pratiquant l'attaque personnelle pour tenter de
discréditer les contradicteurs plutot que de répondre sur les arguments. Il serait temps que le niveau de réflexion de ce blog augmente enfin et ne soit plus un simple relai décervelé des
éléments de langage du cabinet.


Enfin l'amalgame que tu entretiens entre le FN et les Verts me donne envie de vomir. Je ne m'exprimerais pas plus sur ce sujet de peur de perdre mon calme mais tu dépasse là très largement la
ligne jaune.


Après tout ce débat mérite mieux et je n'ai aucun problèmes avec les gens qui ne sont pas d'accord avec moi du moment que l'échange est riche et respectueux.


Alors que réponds tu aux arguments de fonds? Vas tu encore te défiler?



Laurent Comparot 06/07/2010 17:18



Bonsoir,


Je ne reviendrai pas sur les relations ancillaires tissées entre certains politiciens du parti des Verts et monaulnay.com dont tu rédiges 99 % des articles.


Tu as lancé le débat sur le prétendu "communautarisme" du repas sans viande depuis longtemps sachant qu'Alain Amédro s'y opposerait. D'ailleurs, les commentaires dont tu as modérés un certain
nombre n'ont pas tardé à affluer sur ton site.


En défenseur de la laïcité, j'ai beaucoup réfléchi sur le problème avant d'adhérer à cette décision. Encore une fois, je regrette sincèrement que toi et les élus verts se soient égarés en se
positionnant ainsi et en agitant le spectre du communautarisme.


C'est véritablement une erreur politique et une position troublante. Enfin, saches qu'il n'y a dans cet article aucun amalgame avec un parti extrémiste comme tu le suggères à tord.