Rapport Gaudron : la réaction de Daniel Goldberg

Publié le par Aulnay Autrement

Suite à la publication du rapport Gaudron, vous trouverez ci-dessous la réaction du député de Seine-Saint-denis, Daniel Goldberg.

 

Menaces sur le site de PSA : Quelle est la motivation du rapport de Gérard Gaudron ?

La presse s’est fait l’écho d’un rapport sur l’avenir de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois que le député UMP Gérard Gaudron aurait remis au gouvernement démissionnaire. Alors qu’il s’était engagé à le rendre à Eric Besson en décembre 2011, la date du 7 mai, qui correspond au départ du gouvernement actuel, pourrait être risible s’il ne s’agissait de l’avenir de plus de 3 000 salariés et de leurs familles.

Sur le fond, je suis en désaccord avec sa teneur qui prônerait une « reconversion » du site, entérinant ainsi de fait le départ de PSA d’Aulnay-sous-Bois ! En effet, G. Gaudron se dit « dubitatif » sur l’avenir du site. Pourtant, dans son communiqué du 6 avril dernier, il se déclarait « confiant », assurant même de manière peu vraisemblable que « PSA n’examine toujours pas de projet de fermeture de site en France ». Un mois plus tard, il juge que « la réalité économique est là : il y a une usine de construction automobile en France » !

A un mois d’écart, comment G. Gaudron peut-il expliquer ce revirement total entre une confiance naïve en l’avenir du site d’Aulnay et son plaidoyer actuel pour une reconversion, actant de facto l’arrêt de la production automobile ?

Après avoir relayé, de manière relativement complaisante, la communication de PSA et s’être contenté des réponses de l’ex-ministre de l’industrie, G. Gaudron acte son renoncement sans même s’engager individuellement pour éviter ce départ. De plus, il semblerait qu’il n’ait même pas cherché à rencontrer l’intersyndicale qui a pris de nombreuses initiatives locales. Après avoir dénigré les organisations syndicales, G. Gaudron finit par rendre involontairement hommage à leur clairvoyance !

Il reste donc une question : quelle est la motivation du rapport provocateur de G. Gaudron et du fait qu’il l’ait rendu in extremis à un ministre qui l’aura, au mieux, glissé dans son carton de déménagement ? Cette motivation est simple : la campagne des élections législatives qui commence et dans laquelle G. Gaudron cherche une publicité électoraliste à peu de frais.

François Hollande s’est engagé avant son élection à rencontrer les salariés et s’impliquer sur l’avenir du site. Toutes les solutions pouvant permettre de préserver l’emploi et l’avenir industriel du site d’Aulnay doivent être explorées.

Député de Seine-Saint-Denis, je m’engage personnellement à soutenir les démarches des salariés de l’entreprise afin de conforter l’avenir industriel du site.

 

Daniel Goldberg

 

A lire sur le site de Daniel Goldberg : http://danielgoldberg2012.fr/

Publié dans PSA Aulnay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article