Petite Enfance : grève suspendue après le recul de Bruno Beschizza

Publié le par Laurent Comparot

La menace d'un préavis de grève illimité lancé par le syndicat FO-Communaux d'Aulnay-sous-Bois aura eu raison des menaces de réductions des effectifs prévus par l'équipe de Bruno Beschizza. Les premiers visés étaient bien entendu les contractuels (actuellement environ trente personnes selon le syndicat FO).

 

PreavisGreveFO.jpeg

Dans un communiqué diffusé vendredi 12 décembre, le syndicat FO annonçait que le préavis de grève "petite enfance" était levé. Une délégation a été reçue le vendredi 12 décembre par le direction générale. Toujours selon cette source les contrats menacés ont été reconduits pour une année.

Nul doute que ce secteur de la "Petite Enfance" a été jugé politiquement trop sensible par l'équipe municipale. Dans "La Lettre du Maire" de novembre 2014, Bruno Beschizza avait annoncé vouloir à tout prix faire des économies en s'attaquant à la masse salariale jugé trop importante et à l'absentéisme des personnels.

Principal poste budgétaire de la ville avec près de 60 % des dépenses, la masse salariale sera sans doute réduite en 2015 par Bruno Beschizza. Les personnels contractuels en seront bien entendu les premières victimes. On ignore pour l'instant dans quels secteurs se feront ces coupes franches.

Publié dans politique locale

Commenter cet article