Oxygène : Beschizza fait disparaître les conseillers municipaux d'opposition

Publié le par Laurent Comparot

Mandrake the Magicien

 

Il est vraiment trop fort ce Bruno Beschizza, notre nouveau maire. Après avoir transformé les conseils municipaux en Beschishow avec "vociférations" intégrées, le dernier numéro d'Oxygène, le premier numéro de son mandat réussit à escamoter les noms des dix élus de l'opposition.

 

A la lecture du journal municipal, le nombre des conseillers d'opposition est donc passé de 53 à 43. Est-ce une maladresse (piètre excuse me direz-vous) ou une volonté de marginaliser une opposition  et d'imposer un contrôle hégémonique et personnel sur la ville ?

 

Après les numéros d'amuseur de salles et ses tours de prestigitateur, quels autres talents cache encore Bruno Beschizza ?

Publié dans politique locale

Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 15/05/2014 16:47


Très bon!Suffisant pour prendre une place dans l'échiquier politique de la ville.


Suffisant pour avoir été les premiers à réagir à l'arrêté anti-mendicité par une action relatée dans le Parisien.


Suffisant pour avoir fait un débat sur les élections européennes avec le Front de Gauche.


Et vous?

Eric DENIS 10/05/2014 12:30


JLK, rappeler nous le score de VMA aux derniéres élections ?

JEAN LOUIS KARKIDES 06/05/2014 15:02


Que Monsieur FLEURY ne s'indigne pas,quoi de plus normal....


A t'on vu un maire-adjoint sous la précédente mandature s'indigner?


Quant à Monsieur SUAUDEAU ou ses amis,ne vous inquiétez pas,vous entendrez parler d'eux avant que vous réagissiez car il y a beaucoup plus de points de désaccord entre la politique de Beschizza
et celle de VMA qu'entre celle de Segura et celle de Beschizza.....

vigilance 02/05/2014 11:10


2ème numéro d'OXIGENE depuis le changement de municipalité avec pas moins de 9 photos de B BESCHIZZA,
l’information « neutre » est déjà en route ! Par contre finies les indignations des sieurs FLEURY, SUAUDEAU et consorts qui nous ont rabâché à longueur de commentaires la prétendue
mainmise de l’équipe de Gérard SEGURA sur OXYGENE. La droite est de retour et ces mêmes commentateurs vont hélas enfin découvrir ce qu’est la neutralité de l’information façon UMP. On attend leur
indignation ?