Malgré les promesses, le bétonnage se fait en douce... et en force

Publié le par Laurent Comparot

A changement d'équipe et changement de méthode. L'ancien équipe municipale avait pleinement assumé les constructions nouvelles sur Aulnay-sous-Bois avec force information de la population et réunion de débat.


Ce n'est pas le cas de Bruno Beschizza et de son équipe qui malgré les grandes promesses de campagne sur le gel de la construction accordent des permis de construire pour de grands ensembles immobiliers dans des zones pavillonaires selon des critères qui nous échappent. Seule une règle semble prévaloir : l'absence absolue de logement social y compris intermédiaire.


 betonnage.jpg

 

Le gel des constructions est possible

Lors de la campagne électorale, la nouvelle équipe municipale menée par Bruno Beschizza s'était prononcé pour un gel des constructions. Mais alors que la révision programmée du PLU (Plan Local d'Urbanisme) votée le 21 mai 2014 lui donne la possibilité de geler les nouvelles constructions, il semble que plus jamais la construction ne s'est aussi bien portée dans notre ville avec de très gros programmes dans de multiples quartiers. Ces nouvelles constructions ne font bien sûr l'objet d'aucune publicité de la part des élus de la majorité y compris dans les conseils de quartier dans lesquels une telle question a toute sa place.

 

Les associations amies désormais muettes

Deux des associations proches de l'UMP, Quartier Croix Blanche Environnement (QCBE) et Défense des Zones Pavillonnaires d'Aulnay-sous-Bois (DZPAB) qui s'étaient pourtant opposés à la construction concertée sous le mandat de Gérard Ségura sont désormais muettes face à la multiplication de ces programmes. Il faut dire que leurs fondateurs respectifs Benjamin Giami et Stéphane Fleury sont depuis devenus adjoints au maire...

 

Dans son programme de campagne, Bruno Beschizza écrivait : " Le bétonnage à outrance engagé par le maire sortant a été fait dans une fausse concertation".

Bruno Beschizza a bien changé les choses. On peut désormais écrire que " Le bétonnage à outrance par le maire actuel est fait sans aucune concertation".

Publié dans urbanisme - PLU - PRU

Commenter cet article