La Seine-Saint-Denis sort du piège des emprunts toxiques

Publié le par LC

C'est une bonne nouvelle pour le département que nous annonce Stéphane Troussel actuel président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis : le poids des emprunts toxiques dans l'endettement de la collectivité séquano-dyonisienne n'est plus que de 12 %.

Le département revient de loin avec en 2008 un endettement composé à 93 % d'emprunts toxiques dont certains avec des taux pouvant potentiellement atteindre plus de 35 % d'intérêts annuels.

La croisade initiée par Claude Bartolone, ancien président du conseil général et actuel président de l'Assemblée Nationale et reprise par Stéphane Troussel pour faire plier les banques, au premier rang desquelles Dexia n'aura pas été vaine pour assainir la dette départementale et écarter le département d'une possible faillite.

 

 

Retrouvez ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse :

2014-12-08_125206.jpeg

Publié dans politique locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article