Élections départementales : la Gauche Rassemblée en ordre de campagne

Publié le par Aulnay Autrement

Ce mercredi soir, l'heure était à la grand messe politique à l'Espace 93 de Clichy-sous-Bois. Pour ces élection départementales des 22 et 29 mars 2015, les composantes de la Gauche Rassemblée étaient réunies : Parti Radical de Gauche (PRG), Europe Écologie-Les Verts (EELV), Mouvement de la Gauche Citoyenne (MGC) et bien sûr Parti Socialiste (PS).

2015-01-30_144439.jpg

Dans une salle comble, aux côtés des responsables départementaux de ces formations, étaient aussi présents Claude Bartolone, ancien président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et actuel président de l'Assemblée Nationale, Emmanuel Cosse, secrétaire nationale d'EELV, Guillaume Lacroix, secrétaire national du PRG, de très nombreux députés et sénateurs, des maires venus de tous le département et même Jean-Paul Huchon, le président du Conseil Régional d'île-de-France.

Claude Bartolone qui a présidé entre 2008 et 2012 aux destinés de notre département a rappelé le sens de l'action de la Gauche Rassemblée dans le département le plus jeune et aussi le plus pauvre de la France métropolitaine, un département où se créée la France de demain. Dans son discours, Stéphane Troussel a regretté que malgré ses efforts la Gauche Rassemblée n'englobe pas les composantes du Front de Gauche. En effet, ces composantes participent activement à l'exécutif départemental et font avancer collectivement notre département.

Stéphane Troussel a aussi ironisé sur ces élus de droite qui refusent de faire avancer la Seine-Saint-Denis en voulant tailler dans les budgets destinés à améliorer la vie de nos concitoyens mais poussent des coudes pour figurer sur les phtotographies lors des inaugurations. Il a dénoncé l'attitude de ces nouveaux maires de droite qui ne font déjà plus illusion., à Aulnay-sous-Bois, au Blanc-Mesnil ou encore à Bobigny. Il a rappelé les avancées et réalisations du Conseil Général depuis 2008 : 15 collèges neufs déjà livrés et 5 autres encore en chantier, la création de 5.003 places d'accueil des jeunes enfants et la mise en place de l'allocation départementale d'accueil du jeune enfant, création de 1.862 places en structures collectives pour les personnes âgées ou encore l'obtention du label Natura 2000 pour le seul site Natura 2000 de France situé en zone urbaine. Il ne faut aussi pas passer sous silence la lutte contre les emprunts toxiques et leurs banques émettrices initiée par Claude Bartolone et poursuivie par Stéphane Troussel. Leur part est désormais marginale et c'est une chance car comme beaucoup de ces produits structurés étaient adossés au cours du Franc Suisse, notre endettement aurait explosé avec l'envol récent de cette devise. Un bilan dont les élus de la Gauche départementale n'ont pas à rougir. Pourtant, le travail au service des habitants de la Seine-Saint-Denis est loin d'être terminé et les futurs élus de la Gauche Rassemblée nourrissent une grande ambition pour notre département. A partir de cette année 2015, ce seront 90 collèges qui dans le plan ambitions collèges 2020 seront reconstruits ou rénovés, de nouvelles places en crèches,...

 2015-01-30_151355.jpg

Cette soirée a été l'occasion de présenter les candidates et candidats qui porteront les couleurs PS-EELV-PRG-MGC dans les 21 cantons de la Seine-Saint-Denis, première élection qui instaure de facto la parité dans les conseils généraux.


Dès à présent, candidats, militants et sympathisants sont mobilisés pour porter cet espoir pour la Seine-Saint-Denis et pour triompher les 22 et 29 mars prochain.

Publié dans Départementales 2015

Commenter cet article