Dimanche, défendons l'accès de tous au logement dans notre ville

Publié le par Stéphane Legrand

Le groupe Citoyens aulnaysiens unis pour la construction de logements pour tous fédère de nombreux aulnaysiens qui, conscients de la grave crise du logement, souhaitent aider au développement des programmes de logements accessibles à tous dans notre ville.

Le groupe Citoyens aulnaysiens unis pour la construction de logements pour tous organise dimanche 14 février un rassemblement pour la défense des constructions de logement.

A cette occasion, il est prévu un accrochage de coeurs en papier avec des messages de soutien à la construction de logement pour tous.

Vous aussi, venez exprimer votre solidarité et votre désir d'offrir à tous un toît.

Date/heure : dimanche 14 février 2010 15:00
Lieu : Rue Maurice Niles (Arc en Ciel) Aulnay-sous-Bois

malllogement.jpg


Crédit image : Fondation Abbé Pierre

Publié dans urbanisme - PLU - PRU

Commenter cet article

Stéphane Bernard 14/03/2010 16:25


En fait l'anonymat ne fait pas très serieux , voir par serieux du tout. cet amateurisme vous ridiculise et personne ne
vous le dit ? heureusement il reste des anonymes pour ces taches ingrates  - voila c'est dit. 


Les rédacteurs d'Aulnay Autrement 15/03/2010 12:40


Merci de votre conseil Cécile. On vous invitera prochainement pour défendre le droit de tous à un logement décent.


Hervé Suaudeau 14/03/2010 13:50


Je ne souscrit pas forcément à ce qu'écrit Mme Medioni mais elle a au moins le courage de publier ses opinions sous son vrai nom. Bernard Joseph et Stéphane Legrand n'ont jamais existés et ne sont
que de prêtes noms. Où est le débat démocratique ouvert?
Je ne critiquerais la position de Mme Medioni et les personnes qui ont ce genre d'opinions, tant qu'il y aura des conditions de débat démocratique déquilibrées.

Or pour le moment sur ce blog, nous avons :
- Annonymat falacieux (Bernard Joseph et Stéphane Legrand ressemblent a des vrais noms)
- Contre manifestation provocatrice déguisée en simple manifestation (les gens ne savent pas qu'ils participent à une contre manifestation)
Comment pouvez-vous être crédible et vouloir convaincre ?


Catherine Medioni 12/03/2010 14:19


Cher Monsieur,

Quand bien même des milliers de personnes afflueraient vers Aulnay Sous Bois dans le but de s'y installer pour y vivre, serait-il raisonnable, compte tenu de ses limites géographiques et d'une
population déjà importante, (troisième ville du département je crois), d'accéder à leur demande ?

La densification des villes n'a pas que des avantages, loin s'en faut, et draine avec elle de très nombreux problèmes rarement envisagés, voire jamais anticipés
par les élus, et qui ont de fâcheuses conséquences pour les résidents, en aggravant davantage les difficultés déjà existantes et malheureusement récurrentes : crèches insuffisantes, classes
surchargées et pénurie de locaux scolaires, problèmes très pénibles de stationnement et de circulation, relations de voisinage mises en péril par une densification déshumanisée ainsi que par les
nuisances sonores qui en découlent, sans parler du massacre d'une ville qui avait su jusqu'alors conserver précisément son habitat et ses jardins, apportant aux humains stressés que nous sommes
devenus dans ce monde de fous, un hâvre de paix en lien étroit avec la faune et la flore de nos jardins.

Remplacer cet habitat caractéristique qui fait précisément la beauté et la réputation d'Aulnay Sous Bois et sa qualité de vie, au point d'attirer quantité de personnes souhaitant s'y installer, par
des immeubles collectifs qui vont irrémédiablement détruire des jardins et porter considérablement préjudice aux pavillons environnants et à des quartiers entiers, n'est-il pas une pure folie
en
regard de l'objectif louable certes, de permettre à des mal logés ou des sans domicile d'obtenir légitimement un logement, alors même que cette densification et ces constructions amèneront
inévitablement tous les problèmes que j'ai évoqué plus haut et dont vous ne parlez absolument pas ???

Les résidents des quartiers pavillonaires ne sont absolument pas opposés à la construction de logements collectifs, et adhèrent volontiers au fait d'aider et d'assister les personnes en difficulté
en leur proposant un logement confortable,
dans un environnement conçu pour être agréable et près de toutes les commodités.

Néanmoins, ils contestent catégoriquement l'adoption du nouveau PLU voté en janvier 2008 par la majorité sortante, aggravé de surcroît par les modifications apportées par le nouveau maire ! En
effet, à aucun moment les aulnaysiens n'ont
été informé des conséquences fâcheuses sur leur câdre de vie et leurs biens patrimoniaux (pour lesquels souvent ils se sont endettés et ont consenti de gros sacrifices) de ce nouveau PLU qui
déssert leurs intérêts, et détruit un cadre de vie et un environnement auxquels ils sont très attachés.

Par conséquent, les résidents aulnaysiens se sentent particulièrement trahis par leurs élus, qu'ils soient d'ailleurs de droite ou de gauche, alors que leur mission ne consiste pas à les désservir,
mais à respecter leur volonté  et défendre leurs intérêts ! Ils entendent donc bien élever, haut et fort, leurs voix contre cette vaste entreprise de massacre de notre ville par des promoteurs
plus soucieux de profits juteux que de respect de l'environnement existant, et impunément permise par des élus davantage vendus à un futur électorat .....que respectueux de la volonté exprimée des
électeurs résidents !

Si des logements collectifs doivent être construits, qu'ils le soient d'abord et en priorité, sur les zones d'aulnay qui en comportent déjà, ainsi que sur les quartiers où l'existant est délabré ou
architecturalement hétéroclite. En effet, il ne manque pas d'endroits dans Aulnay où installer ces immeubles, sans qu'il soit nécessaire
pour l'instant de s'attaquer aux zones pavillonaires, dans lesquelles l'érection d'un édifice bétonné et disproportionné fera franchement  une tache horrible
dans le paysage et parmi les jardins !

S'il est vrai que s'édifier parmi des pavillons et des jardins dont il pourra jouir gracieusement de toute sa hauteur constitue un sérieux plus environnemental pour un immeuble, en revanche, les
riverains le considèreront à juste titre comme un facteur intolérable de dévaluation de leur patrimoine, n'apportant non seulement aucune valeur ajoutée à leur environnement, au contraire, mais
drainant par sa présence son lot indésirable de nuisances supplémentaires.....
et les privant de surcroit de lumière, de soleil et de vue !

Dans une situation qui oppose deux catégories d'aulnaysiens, ce ne sont certainement pas ceux qui vivent paisiblement dans leurs pavillons achetés à crédit et pas toujours fini de payer d'ailleurs,
qui portent préjudice à ceux qui veulent trouver un logement, mais plutôt ceux qui veulent imposer des logements collectifs là où il n'y a que des pavillons et des jardins !

Que les élus à l'origine de cette situation désastreuse provoquéé par un PLU à l'opposé de la volonté des Aulnaysiens, et qui les alarme unanimement,
reconnaissent leurs erreurs et mettent tout en oeuvre pour parvenir à concilier
les souhaits de tous ( résidents et mal logés ) et à préserver Aulnay d'un
bétonnage outrancier dans les quartiers pavillonaires, où le caractère paysager
et aéré doit impérativement être sauvegardé.


Catherine Medioni 09/03/2010 23:38


"Le droit au logement pour tous" ne peut se concevoir que dans le strict respect des droits d'autrui, ceux notamment des résidents et riverains des futurs projets de construction, qui sont tout à
fait légitimés à ne pas laisser massacrer leur cadre de vie, leurs jardins paysagers assortis de leur biodiversité, qui font précisément le charme envié d'Aulnay, et la distingue remarquablement
des autres villes excessivement urbanisées du département.

Construire pour permettre à tous de pouvoir se loger, nous y adhérons volontiers.
Mais pas n'importe où, ni n'importe comment ! Et dans le respect des droits de chacun !

Les récents et multiples regroupements de résidents Aulnaysiens alarmés et horrifiés par l'érection débridée et inesthétique de tous ces clapiers en béton qui se sont édifiés en lieu et place de
nos si jolis pavillons et jardins, feront en nombre je pense, largement le contre-poids de ces soi-disants "citoyens Aulnaysiens fédérés (prétendument en nombre)  pour la construction de
logements pour tous", titre extrêmement racolleur et non moins manipulatoire......

Il serait intéréssant à cet égard, de connaitre le chiffre exact de ces supposés sympathisants à la "défense du droit au logement pour tous" sur notre ville et surtout, de s'assurer qu'ils résident
bien à Aulnay, ce qui reste à démontrer !

Enfin, je ne résiste pas à souligner l'utilisation scandaleuse, perverse et souffrée que vous faites de la misère humaine, pour appuyer votre cause en frappant tapageusement les esprits dans le
seul but de vous les aliéner, par la publication d'images empruntées à la fondation Abbé Pierre, et qui ne reflètent en rien la situation à Aulnay ! En effet, je vous mets au défi de publier en
situation réelle, des photos de sans-abris sur notre ville, et d'autre part, je vous rappelle que la ville depuis fort longtemps est déjà très au dessus des quotas de logements sociaux, ce qui
démontre sa grande ouverture à l'accueil des populations défavorisées. En cela, Aulnay Sous Bois a donc largement et humainement rempli ses obligations, ce qui n'est pas toujours le cas de
certaines villes avoisinantes !

Ces procédés qui consistent ni plus ni moins à culpabiliser les Aulnaysiens de vouloir préserver leur habitat d'un bétonnage outrancier, en les rendant seuls responsables de l'impossibilité
d'accueillir davantage de population, ne sont que de grossières manoeuvres politiciennes, indignes d'une démarche véritablement citoyenne, et trahissent une absence totale d'authenticité et de
transparence dans les buts affichés, qui sont dès lors, à rechercher ailleurs que dans la volonté sincère d'offrir des logements confortablement équipés et de haute qualité environnementale,
s'insérant harmonieusement dans le tissu résidentiel existant, et obtenant ainsi l'approbation unanime de tous......

De toute évidence, ce blog est chapeauté et crée par un parti politique qui avance masqué afin d'imposer en force des transformations urbaines, unanimement désavouées par l'ensemble de la
population Aulnaysienne. Il n'est en conséquence qu'une parodie de démocratie qui ne dupe personne.


Bernard Joseph 11/03/2010 15:40


Chère Madame,

Tout respectable soit votre avis, il nous semble que vous vivez en marge de notre ville, sans aucune conscience de ses réalités sociales et des problèmes de logement.

Pour ce qui est des sans-logis sur notre ville, je vous conseille de vous reporter aux deux reportages, "Chroniques du mal-logement" de mon collègue Stéphane Legrand et publiés sur Aulnay
Autrement les 29 septembre et 30 novembre 2009 :
- Chroniques du mal-logement : ces pauvres qui vivent à l'hôtel
- Chroniques du mal-logement 2 : les SDF de la clairière
Les sans-domiciles, il n'est pas nécessaire de les exhiber comme vous le suggérez (pour encore mieux les cupalbiliser ?) pour les voir : ils existent sur la ville.
On pourrait aussi parler de ces milliers de demandes de logements en atttente, de ces familles qui ne peuvent décohabiter, des centaines de jeunes actifs aulnaysiens qui sont contraints chaque
année à l'exil...

Il faut trouver des solutions acceptables pour tous. Mais, contrairement à ce que vous pensez, beaucoup d'aulnaysiens ne se résignent pas à accepter un statu quo insupportable.

En espérant que ce message vous sortira de l'aveuglement de vos certitudes.


Stéphane Fleury 19/02/2010 23:47


problème de lien. Je retente ma chance.

http://aulnaylibre.over-blog.com/article-aulnay-sous-bois-la-rue-des-saules-retour-en-force-de-proposition-episode-1-45243772.html