Après le septennat et le quinquennat, la droite découvre le trimestre

Publié le par LC

Après Jacques Chirac qui a fait passer le mandat présidentiel de sept à cinq ans, Nicolas Sarkozy invente le mandat présidentiel d'un trimestre.

 

Après dix années d'une gestion catatrophique du pays, la droite prétend se réveiller et prendre enfin conscience des priorités et des urgences économiques et sociales de la France. Et ceci à seulement 90 jours de l'échéance présidentielle.

 

L'envol de Sarkozy qui s'est fait sur les ruines fumantes des banlieues en 2005 va finalement se terminer sur une crise économique et sociale d'une ampleur inédite non seulement conjoncturelle comme l'évoque la droite libérale de gourvernement mais aussi profondément structurelle.

 

Nul doute qu'ne fois encore, ce dimanche soir, le candidat-président va encore proposer un énième paquet de mesures qu'il n'aura ni le temps de faire voter, ni le temps et l'intention d'appliquer.

 

cirqueUMP.jpg

 

Il lui reste 90 jours pour défaire ce qu'il a fait depuis 10 ans, proposer le contraire de ce qu'il n'a cesser de préconiser et inversement, tenter de convaincre qu'il a changé tout en restant le même...

 

Mais, les Français ne sont plus dupes et le grand show politico-médiatique est définitivement cassé.

 

Dessin : L'actu de Bar en blog

Publié dans politique nationale

Commenter cet article