Agenda 21, les propositions (5) : Favoriser la cohésion sociale et territoriale

Publié le par Aulnay Autrement

agenda21

Favoriser la cohésion sociale et territoriale

Aulnay : pour une ville des solidarités et du vivre ensemble
9 objectifs opérationnels – 44 actions concrètes

 

24.  Rendre la Ville exemplaire, en matière de handicap
 114 Continuer à développer l’emploi des personnes handicapées, dans le personnel municipal.
 115 Former les agents à l’accueil des personnes handicapées et à la langue des signes.
 116 Rendre tous les équipements culturels et sportifs accessibles aux personnes handicapées (notamment la piscine municipale).
 117 Organiser annuellement  un séminaire récurrent de sensibilisation à la question du handicap, pour les bailleurs sociaux, les copropriétaires et les élus à un séminaire (avec animations de sensibilisation aux différents types de handicap : parcours urbain en fauteuil roulant, apéro en aveugle, etc.).
 118 Accroître la part des marchés publics accordés aux ESAT.
 119 Nommer un Ambassadeur du Handicap, rattaché au service municipal Mission Handicap - notamment chargé de sensibiliser les bailleurs sociaux à l’accessibilité des logements aux personnes handicapées (portes vitrées coulissantes, rampe d’accès, etc.).

 

25.  Favoriser l’intégration des personnes handicapées
 120 Monter une opération FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) et accompagner les commerçants dans la mise en accessibilité légale de leurs locaux dont l’échéance est fixée au 1er janvier 2015 ; verser des subventions pour financer les travaux d’aménagement aux normes d’accessibilité.
 121 Favoriser l’accompagnement et l’intégration en milieu ordinaire des enfants handicapés et notamment autistes, dès leur plus jeune âge et mieux faire connaître les actions de la Ville en la matière.
 122 Créer des groupes de paroles réservés aux adultes handicapés et notamment aux personnes à mobilité réduite.
 123 Favoriser la solidarité entre les personnes valides et non valides : organiser des rencontres autour d’animations culturelles et sportives.
 124 Organiser une « Journée du Handicap ».

 

26.  Favoriser l’accès à la culture et au sport des personnes handicapées 
 125 Intégrer un volet handicap à l’ensemble des manifestations culturelles et sportives de la Ville.
 126 Soutenir l’action menée par l’association « Bibliothèque sonore » (lancer un appel à bénévoles ; pérenniser le service de portage à domicile de livres et étendre le catalogue de livres sonores, en braille et en gros caractères.)
 127 Organiser une aide financière sous condition de ressources, pour l’acquisition d’un lecteur audio-book.

 

27.  Rendre la Ville exemplaire, en matière d’insertion 
 128 Accroître les chantiers d’insertion de la Ville notamment pour l’entretien des espaces verts et de la voirie.
 129 Systématiser les clauses d’insertion sociale et les clauses environnementales, dans les marchés publics (plan de formation en interne des "acheteurs", organisation de travail qui permette de suivre leur mise en œuvre effective, processus de valorisation des résultats obtenus).
 130 Conditionner les projets d’aménagements et d’installation d’entreprises sur la Ville à la création d’un partenariat avec les structures d’insertion locales pour favoriser l’embauche d’Aulnaysien-ne-s.
 131 Autour de la future ressourcerie « 2mains » : développer des micro-entreprises prolongeant l’action engagée (par exemple mettre en place une logique de ré-emploi à destination d’autres pays).
 132 Créer des régies de quartier à l’échelle de la ville et non plus à l’échelle des quartiers afin de favoriser la cohésion territoriale et sociale.

 

28.  Coordonner et soutenir les acteurs de la politique sociale 
 133 Constituer une réserve financière qui permettrait aux associations qui interviennent dans ce domaine de faire face à des difficultés de trésorerie, ou aux porteurs de nouveaux projets de démarrer leur exercice sans avoir à attendre le paiement de la 1ère subvention.
 134 Créer des liens financiers entre des associations, de telle sorte que les capacités de trésorerie temporaires des unes puissent servir à celles qui ont des difficultés de trésorerie au même instant.
 135 Construire une « Cité de l’économie sociale et solidaire » pour  porteurs de projets, entreprises sociales, associations locales, et / ou nationales (location à prix abordables, salles en commun).
 136 Coordonner les logiques d’accueil et d’accompagnement dans les structures d’insertion pour répondre aux besoins des habitants : groupes de travail inter-partenaires pour construire une offre efficace et pertinente.

 

29.  Renforcer une politique de terrain, pour aider les plus défavorisés
 137 Construire des outils de communication qui présente l’offre sociale et les partenaires locaux plus simplement.
 138 Renforcer les équipes « d’éducateurs de rue » (éducateurs spécialisés) et d’animateurs référents familles dans les centres sociaux, pour les publics en détresse.
 139 Créer des groupes de parole réservés aux allocataires du RSA au sein des comités de quartier ou des centres sociaux.
 140 Créer des espaces permettant à des familles monoparentales de se regrouper pour la garde des enfants (crèche familiale), l’échange de services et l’organisation d’animations de loisirs (atelier de cuisine, etc.) ; confier la gestion de ces espaces à une régie municipale.
 141 Mettre en place une bourse d’échanges d’appartements : les bailleurs sociaux recensant les personnes volontaires pour un échange d’appartements et les mettant en relation les unes avec les autres.
 142 Dans le cadre d’opérations de restructuration des grands ensembles, poursuivre l'ouverture de ces quartiers sur la ville.
 143 Travailler avec les bailleurs pour renforcer l’accueil des nouveaux arrivants notamment lors de la journée de présentation du logement.

 

30.  Faciliter l'accès aux soins et aux droits  des plus vulnérables
 144 Mettre en place des permanences d'accès aux droits en santé (vérification de l'accès à la CMU) et favoriser l'accès aux bilans de santé CPAM.
 145 Améliorer la prévention dans les écoles, collèges et lycées sur les questions de Santé : prévention des carries / des addictions / Lutte contre l'obésité / Diminution des conduites à risque.
 146 Améliorer l'offre de soins sur les quartiers nord de la ville.
 147 Améliorer le dépistage (diabète, problèmes rénaux, IST).
 148 Favoriser le bien vieillir et lutter contre l'isolement.


31.  Coupler l’assistance aux publics défavorisés et le développement durable  

 149 Développer, à l'ACSA, des animations de loisirs (atelier cuisine, etc.), encadrées par des « éducateurs de rue » ou des animateurs référents familles, dans les quartiers défavorisés.
 150 Favoriser la création d’une épicerie bio à vocation sociale – notamment : quartier Mitry.
 151 Créer une cuisine pédagogique pour allier la découverte des saveurs du monde et des modes d’alimentation plus adaptés, plus équilibrés et favorisant la santé des participants (les fruits et légumes de saison, les relations entre les aliments, leurs bienfaits la manière de les cuisiner), notamment sur le quartier de Mitry.
 152 Organisation par le CCAS de sorties « cueillettes » chez un agriculteur bio de Seine et Marne ou de l’Oise avec les familles (parents et enfants).
 153 Créer des jardins partagés sur le quartier de Mitry.
 154 Réaliser, dans les Centres Sociaux et les structures d’accueil des Aulnaysien-ne-s, des formations permettant de pour fabriquer soi-même ses produits de beauté, ses jeux pour enfants (« comment faire sa propre pâte à modeler…).
 155 Organiser un groupe de « marcheuses » pour faire du sport au sein d’un groupe de femmes des Centres Sociaux.

 

32.  Lutter contre la précarité énergétique
 156 Réserver les logements sociaux les moins énergivores aux ménages les moins aisés.
 157 Identifier les ménages dans le besoin, via le CCAS. Leur proposer de façon récurrente des réunions d’information sur les éco-gestes ; et sur leurs droits et les aides existantes en matière énergétique (travaux à la charge du propriétaire, etc.).

Publié dans Agenda 21

Commenter cet article