Affaire Brunel : désaprobation vaut-elle condamnation ?

Publié le par Laurent Comparot

Il n'a fallu que quelques heures pour que le député Gérard Gaudron réponde à notre demande de condamnation des propos de la députée Chantal Brunel.

 

Gaudron.jpgSur son blog, son communiqué dont vous trouverez le verbatim ci-dessous se limite à la reprise des termes employés par le premier ministre qui renvoit dos à dos les offensés et les offenseurs.

 

" Le Premier Ministre François FILLON a désapprouvé mercredi lors des questions au Gouvernement les propos tenus par la députée UMP Chantal Brunel,

"Derrière chaque migrant il y a une destinée humaine qui doit être respectée. Chantal Brunel a tenu des propos que nous n'approuvons pas et sur lesquels elle s'est excusée", a déclaré François Fillon.

Le Premier Ministre a également regretté "que l'opposition se saisisse de ces quelques phrases pour se donner bonne conscience et pour faire des amalgames douteux".

Le député Gérard Gaudron se reconnaît dans les déclarations du Premier Ministre. "

 

On ne peut bien sûr pas se satisfaire d'une telle déclaration qui minimisent autant les propos extrémistes que le choc causé à un très grand nombre d'aulnaysiennes et d'aulnaysiens issus de l'immigration.

 

Cette non-réponse à une véritable question démocratique brouille encore plus la position de monsieur Gaudron sur l'échiquier politique tant national que local et ce en pleine période électorale, à quelques jours du vote pour les cantonales.

 

En ne condamnant pas clairement les dérives et les propos extrémistes qui sont de plus en plus monnaie courante au sein de l'UMP, on est en droit de se poser des questions quant à la réelle position de monsieur Gaudron et sa stratégie politique.

Il risque en effet d'être accusé de vouloir ménager son électorat le plus à droite (voire à l'extrême droite) dans le cadre de cette élection cantonale. Est-ce le cas ?

 

Cette question du risque d'effondrement moral de la droite parlementaire et gouvernementale est aussi partagée par les propres alliés de monsieur Gaudron au sein de la droite aulnaysienne comme en témoignent les divers articles mis en ligne sur le site officiel du PRV d'Aulnay-sous-Bois et les réactions des militants.

 

Monsieur Gaudron : prononcez-vous clairement !

Publié dans politique locale

Commenter cet article