Escalator, vedette mécanique d'Aulnay

Publié le par Stéphane Legrand

L'emblématique escalier mécanique de la gare d'Aulnay-sous-Bois ne cesse de faire parler de lui sur la blogosphère aulnaysienne. Cet escalier mécanique qui permet de relier les souterrains au côté sud de la gare est en panne depuis longtemps. Quoique le terme "en panne" soit d'un optimisme béat pour désigner une installation à bout de souffle voire trépassée. Promu flop de la semaine dans Oxygène n°31 du 1er avril 2009, le désormais célèbre escalator (il va falloir le baptiser sous peu) a reçu la visite de notre non moins célèbre député Gérard Gaudron.

Notre édile, hérault de l'UMP dans nos terres aulnaysiennes, fait paraître sur son blog le 29 avril 2009 le communiqué suivant : "Le député Gérard Gaudron s'est rendu compte vendredi que l'escalier mécanique de la gare d'Aulnay-sous-Bois était toujours hors service et devait être réparé avant le 30 mai. Face à ce problème qui perdure, il a immédiatement écrit au Président de la SNCF pour obtenir des explications et a demandé que cette situation soit réglée dans les plus brefs délais. L'accessibilité des lieux publics constitue une priorité à laquelle est attaché le député."
Notre très influent édile a été entendu au plus haut niveau de la SNCF. Car comme le révèle Petit Louis sur son blog, le fameux escalier va être en effet remplacé... le 30 mars 2010. Non, vous avez bien, il ne s'agit pas d'un faute de frappe.

L'escalier ne sera pas réparé. Les usagers devront patienter jusqu'à son complet remplacement lors des travaux d'accessibilité prévus dans la gare. D'ici là, les voyageurs chargés de bagages ou les poussettes devront escalader les marches. Ainsi, la SNCF économise des frais d'entretien et de réparation (pour le coup on est bien loin des l'esprit de la charte Transilien) sur le dos des voyageurs et celui de la région Île-de-France. D'ici-là, il faudra attendre la fin des travaux de mise en accessiblité de la gare votés par le STIF.

 

Quant à monsieur Gaudron qui vient de connaître Totor l'escalator, il lui reste encore beaucoup de choses à découvrir dans la gare d'Aulnay-sous-Bois : les panneaux d'affichage en panne depuis plus de 10 ans, des guichets perpétuellement fermés, des souterrains dans un état de saleté insupportable,... Encore un peu d'efforts et il découvrira la douce et chaleureuse ambiance des RER aux heures de pointe (chaude température en promotion actuellement), témoignage du désengagement de l'État dans les transports en commun. Au fait, qui vote le budget dans ce pays ?

Publié dans transports

Commenter cet article

Hervé Suaudeau 30/06/2009 23:50

Très sympa votre article.Quand à Gérard Gaudron, pour une fois qu'il ne parle pas d'Internet, nous pouvons lui reconnaitre l'utilité de sa démarche et le fait qu'il maîtrise son sujet (sans même à suivre par ordre une consigne de son groupe). Ne soyez donc pas aussi chaffoin à AulnayAutrement !