Les associations dénoncent l'agressivité du ministre de l'immigration

Publié le par Stéphane Legrand

Seize associations ont adressé une lettre au ministre de l'immigration, Éric Besson, denonçant l'agressivité de ses services à l'encontre des associations intervenants dans le domaine de la grande précarité.

Mise en cause, la gestion par le ministère de l'immigration de l'appel d'offres pour l'assistance juridique aux étrangers présents dans les centres de rétention administrative (CRA). La controverse concerne aussi le "délit de solidarité", instauré selon les associations par l'article L 622-1 du Ceseda (code d'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile et ce malgré les dénégations du ministre. Cet article de loi prévoit cinq ans d'emprisonnement et une amende de 30 000 euros pour "toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d'un étranger en France".

Publié dans politique nationale

Commenter cet article

Abraham Soubrie 20/05/2009 16:38

Bonjour,Merci pour votre article et pour la photo ... Ah ben oui ! Il fallait bien autant de policiers pour " Un grand Gangster"  comme celui qui est sur la photo...!    çA Phot ' Aux Yeux ...!A+ de vous relire , sincère salutations . Abraham Soubrie PhotoGraphiC