Usine d'amiante, le début de la fin

Publié le par Stéphane Legrand

Certes, c'est dans un contexte institutionnel difficile - avec l'annonce des conclusions du rapporteur du Conseil d'État quant au recours relatif aux élections municipales - que sera inauguré mercredi 22 avril à 19h00 le chantier de déconstruction et de dépollution de l'usine CMMP.

Certains pourraient s'offusquer de ce que certains élus de droite qualifient de précipitation. Bien au contraire, cette inauguration est une façon de graver dans le marbre une opération urgente et préventive. Elle entérine un processus entièrement soutenu par les associations de riverains et les associations de défense de l'environnement. Imaginons un instant (il s'agit bien sûr d'une supposition des plus funestres) que le Conseil d'État annule les élections. Le chantier serait alors repporté pour des mois supplémentaires avec des conséquences terribles en cas d'effondrement de la couverture des bâtiments.
Les rédacteurs d'Aulnay Autrement sont heureux de cet épilogue, même s'il faudra bien être vigilant dans le déroulement du processus de déconstruction et de dépollution.

Mercredi 22 avril 2009
Rendez-vous à 19 heures
devant l'usine d'amiante
107 route de Mitry



Retrouvez les articles d'Aulnay Autrement qui parlent de l'usine de broyage d'amiante :

- Usine d'amiante : un grand pas vers la fin d'une catastrophe
- Pourquoi le désamiantage n'est pas un sujet de polémique politique
- La politique d'obstruction de Gaudron nuisible pour la ville
- Confinement de l'usine d'amiante : les solutions techniques existent
- Amiante : hommage à Henri Pezerat sur France Culture

Publié dans environnement

Commenter cet article