Hélas, plus que jamais, il faut voter Macron pour faire barrage à Marine Le Pen

Publié le par Laurent Comparot

Hélas, plus que jamais, il faut voter Macron pour faire barrage à Marine Le Pen

Après cette première semaine de duel politique entre Macron et Le Pen, faisons bref : Emmanuel Macron est nul et Marine Le Pen est dangereusement sur la voie de l'emporter.

Emmanuel Macron est nul car dès le soir du premier tour, il a cru à tord que c'était gagné. Comme il est arrogant, égocentrique et sûr de lui, il n'a depuis cessé de faire toutes les erreurs possibles cette semaine, de la cavalcade d'Amiens aux diverses saillies de ses lieutenants qui ne pensent qu'à crier le plus fort pour se faire mousser. De plus, il est fort à craindre qu'il se fasse ramasser lors du débat télévisé de mercredi prochain.

Dans le même temps, Marine Le Pen a su rallier toute la droite de la droite, que ce soit la Manif' pour tous, Sens Commun et même la bande à Dupont-Aignan, ... et ce n'est sans doute pas fini.

Par ailleurs, les deux finalistes hors système peinent à rassembler en dehors de leur camp et donc suscitent une montée d'intention chez les abstentionnistes et les partisans du vote blanc, mouvement favorisé par Jean-Luc Mélenchon qui se ménage pour les 3e et 4e tours que constitueront les législatives.

Bref, jamais le Front National et toutes ses idées n'ont été aussi proches de l'emporter. D'aucuns seront tentés par la logique du pire (abstention ou vote blanc) en se disant que ce n'est pas grave et que les élections législatives contre-balanceront une éventuelle victoire frontiste.

C'est un peu oublier que si Marine Le Pen l'emporte et devient présidente de la République, elle aura les super-pouvoirs du président de la République en particuliers ceux conférés par l'article 16 de la Constitution. Et elle les utilisera...

Donc, même sans adhésion, mais sans hésiter,

votez Macron le 7 mai prochain.

 

Publié dans Présidentielles 2017

Partager cet article

Repost 0

Second tour : l'appel de Daniel Goldberg

Publié le par Aulnay Autrement

Second tour : l'appel de Daniel Goldberg

Publié dans Présidentielles 2017

Partager cet article

Repost 0

Faute d'assesseurs, les bureaux aulnaysiens pourront-ils ouvrir au second tour de la présidentielle ?

Publié le par Laurent Comparot

Faute d'assesseurs, les bureaux aulnaysiens pourront-ils ouvrir au second tour de la présidentielle ?

L'élimination des candidats des partis traditionnels au profit de deux candidats "hors sol", Marine Le Pen et Emmanuel Macron posent d'importants problèmes pour l'organisation de ce second tour de l'élection présidentielle.

Des candidats sans assesseurs

En effet, l'organisation non administrative des bureaux de vote repose sur des citoyens volontaires qui aux côtés des présidents de bureau font fonction d'assesseurs et d'assesseurs suppléants. Sur notre ville, ces volontaires sont en quasi-totalité constitués de militants et sympathisants des partis traditionnels, LR, PS, PCF et PRG. Ce sont ces assesseurs souvent assez expérimentés qui font fonctionner cet exercice démocratique et pas les militants du Front National et d'En Marche qui ont brillé ce dimanche par leur absence. Or, il est peu probable que les assesseurs des partis traditionnels se dévouent le 7 mai prochain pour des candidats qui n'ont qu'un mépris affiché pour les partis traditionnels. Ni qu'une génération spontanée de 200 assesseurs et assesseurs suppléants à parts égales supporteurs de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron voit le jour à Aulnay-sous-Bois d'ici une dizaine de jours.

Cette situation n'est pas propre à Aulnay-sous-Bois qui s'en est toujours bien sortie avec 51 bureaux de vote à pourvoir mais est un problème plus large qui touche de nombreuses villes et villages. Ainsi, lors d'une question au ministre de l'intérieur, la sénatrice PRG Françoise Laborde évoquait le problème du manque d'assesseurs à l'occasion des dernières élections départementales et déplorait que de nombreux candidats n'aient pas jugé utile de désigner des assesseurs dans de nombreux bureaux de vote. Elle suggérait alors que lors de leurs dépôts de candidature, les candidats aient obligation à désigner des assesseurs dans des proportions variables afin de ne pas léser les électeurs.

Que dit la loi ?

L'article R44 du Code électoral prévoit que chaque candidat en présence a le droit de désigner un assesseur et un seul pris parmi les électeurs du département, des assesseurs supplémentaires pouvant être désignés par le maire parmi les conseillers municipaux dans l'ordre du tableau puis, le cas échéant, parmi les électeurs de la commune. A défaut, le jour du scrutin, si, pour une cause quelconque, le nombre des assesseurs se trouve être inférieur à deux, les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune.

En bref, les premiers électeurs arrivés à l'ouverture des bureaux à 8h00 seront donc réquisitionnés jusqu'au 22h, au mieux. Une mesure certes prévue par la loi mais dont on voit mal la mise en œuvre effective.

Le jour du scrutin, si, pour une cause quelconque, le nombre des assesseurs se trouve être inférieur à deux, les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune.

Article R44 du Code électoral

Le recours à des agents communaux bénévoles

Reste le recours à des agents communaux, une solution qui pose aussi beaucoup de questions tant pour des problèmes de neutralité et pour leur éventuelle rémunération. Le recours à des agents communaux pour pourvoir au manque d'assesseurs a toujours été mal vu en raison de leur lien de subordination au maire et de leur supposé manque de partialité. Par ailleurs, le décret 2013-938 du 18 octobre 2013, a ajouté à l'article R44 la mention "Les assesseurs ne sont pas rémunérés."

Les assesseurs ne sont pas rémunérés

Article R44 du Code électoral

Cette solution est en effet évoquée par le ministère de l'intérieur qui précise qu' "A ce titre rien n'interdit de prévoir des assesseurs issus du personnel communal dès lors que ceux-ci sont bien des électeurs du département . Une modification apportée à l'article R. 44 du code électoral par le décret du 18 octobre 2013 précise désormais que les assesseurs ne sont pas rémunérés. En effet, la rémunération des assesseurs issus du personnel communal poserait interrogation par rapport au principe de neutralité des membres du bureau et ce de manière accrue lorsqu'il s'agit des élections municipales. Par ailleurs, elle créerait une inégalité de traitement avec les autres assesseurs qui ne seraient pas rémunérés pour une tâche équivalente."

Un grave problème pour Bruno Beschizza et un très grand nombre de maires

La situation n'est en effet pas facile pour Bruno Beschizza qui en qualité de maire doit s'assurer du bon déroulement des élections sur le territoire de la commune. D'ailleurs, cette problématique était partagée par de très nombreux responsables politiques locaux de tous bords dès hier soir au centre administratif, centre névralgique des opérations de vérification et de comptage des opérations électorales de notre ville.

Il est peu probable que le maire trouve aisément des agents communaux "bénévoles", d'autant plus que l'astuce qui consisterait à accorder à ces mêmes "bénévoles" un congé exceptionnel pour leur participation risque d'être interprétée comme une forme de rémunération évoquée dans l'article R44 et exposerait monsieur Beschizza à une action judiciaire.

Des solutions telles qu'évoquées dans un article de Pierre Gainet peuvent être trouvées mais il est peu probable qu'elles puissent être mises en oeuvre d'ici le second tour de cette présidentielle.

Reste à savoir si les aulnaysiennes et aulnaysiens pourront effectivement voter le 7 mai prochain.

Partager cet article

Repost 0

Présidentielles 2017 : les résultats du 1er tour à Aulnay-sous-Bois

Publié le par Aulnay Autrement

Présidentielles 2017 : les résultats du 1er tour à Aulnay-sous-Bois
Présidentielles 2017 : les résultats du 1er tour à Aulnay-sous-Bois

Publié dans Présidentielles 2017

Partager cet article

Repost 0

Avis important

Publié le par Aulnay Autrement

Conformément aux dispositions du code électoral, la publication des articles et des commentaires de ce blog est suspendue ce vendredi 21 avril 2017 à minuit

Publié dans Présidentielles 2017

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>