Encore quelques heures pour s'inscrire sur les listes électorales

Publié le par Aulnay Autrement

Encore quelques heures pour s'inscrire sur les listes électorales

Partager cet article

Repost 0

Mardi soir, l'éducation au menu du Café-citoyen

Publié le par Aulnay Autrement

Le député d'Aulnay-sous-Bois Daniel Goldberg organise ce mardi 29 septembre un Café-Citoyen sur le thème de la réussite scolaire. 

Alors que la politique scolaire de Bruno Beschizza fait débat sur la ville et que la réussite éducative est primordiale pour les familles, ce débat où interviendront personnels de l'éducation nationale et représentants de parents d'élèves sera l'occasion de mieux comprendre et appréhender cette problématique tout en apportant des réponses adéquates.

Mardi soir, l'éducation au menu du Café-citoyen

Café-citoyen : "Éducation nationale, ville, parents : comment permettre la réussite de tous les enfants ?"

Mardi 29 septembre à 19h30 au restaurant Chez David 10 rue Maximilien Robespierre - 93600 Aulnay-sous-Bois 

Partager cet article

Repost 0

PSA Aulnay : où sont les emplois promis ? par l'Oeil du 20 Heures

Publié le par Aulnay Autrement

L'Oeil du 20 Heures, l'équipe d'investigation du journal de 20 Heures de France 2, s'est intéressé aux création d'emplois promises en 2012 par Philippe Varin, l'ancien PDG du groupe automobile PSA.

Trois ans plus tard, le constat est amer avec seulement 5 emplois créés au lieu des 1500 promis mais surtout un changement de destination des terrains initialement prévus à la réindustrialisation.

Comme Aulnay Autrement l'a déjà souligné, le nouveau projet de Plan Local d'Urbanisme proposé par Bruno Beschizza fait la part belle au logement, à l'immobilier de bureaux et au commerce, ne laissant que 31 % de la surface à l'industrie.

Une décision qui n'est pas sans déplaire au groupe PSA qui voit ainsi la valeur de ses terrains exploser !

 

Partager cet article

Repost 0

Les Nouvelles Activités Périscolaires se font attendre

Publié le par Aulnay Autrement

Les Nouvelles Activités Périscolaires se font attendre

Alors qu'elles sont mises en place depuis deux ans dans de nombreuses villes dont Paris et depuis un an dans le reste de la France, la mise en place des NAP (nouvelles activités scolaires) prévus par la Réforme des Rythmes Scolaires se font attendre à Aulnay-sous-Bois. Pourtant, la municipalité a privé pendant une année les élèves aulnaysiens du bénéfice de ces activités et tout aurait dû être opérationnel dès la rentrée.

A en croire la propagande municipale, les services de la ville et la très fameuse association IFAC travaillaient d'arrcahe-pieds à une rentrée qui décoiffe. Pour décoiffer, elle a décoiffé avec de très nombreux incidents et insuffisance graves signalées par Aulnay Autrement.

Il faut croire que madame Claire Fouque, la très impopulaire adjointe à l'éducation a prévue une rentrée échelonnée : sur le mois ou sur l'année ?

Dans l'immédiat, les problèmes de personnel pour l'encadrement des temps de restauration ou post-scolaire sont en train de se résoudre tout comme les déficiences sur les prestations de restauration observées à la rentrée.

Il ne reste plus aux parents qu'à subir et payer les terribles hausses de ces prestations voulues par Bruno Beschizza et son équipe.

 

Partager cet article

Repost 0

Insécurité en hausse : l'échec de Beschizza

Publié le par Laurent Comparot

Insécurité en hausse : l'échec de Beschizza

Selon l'aveu d'un adjoint du maire d'Aulnay-sous-Bois, l'insécurité sur notre commune serait en hausse. Le nombre de cambriolages, d'agressions physiques et de dégradations de véhicules a augmenté.

On est bien loin des promesses électorales du candidat Bruno Beschizza de faire reculer l'insécurité. On allait voir ce qu'on allait voir : ce qu'on constate c'est une augmentation de la criminalité. 

Il estimait peut-être que son ancien parcours d'apparatchik syndicaliste au sein de la police  ou que ses redomontades télévisuelles suffiraient à effrayer criminels et délinquants.

La mise en place des vieilles recettes éculées en matière de sécurité ont coûté très chers aux contribuables aulnaysiens sans les résultats pourtant promis. La remise en place de la police municipale de nuit a conduit à réduire de manière dramatique les effectifs sur le terrain. L'affichage sécuritaire et la militarisation du corps de police municipal ont été privilégié aux dépends d'une politique de sécurité bien plus efficaces et ce malgré de très nombreuses embauches. 

Aujourd'hui, loin de remettre en cause les choix passés de la nouvelle équipe municipale, cette dernière persiste dans ses erreurs. On nous promet un aggrandissement des locaux de la Police Municipale (en prévision de nouvelles et coûteuses embauches ?) ou encore l'installation de nouvelles caméras de surveillance sans que les dispositifs actuels aient fait l'objet d'une quelconque évaluation. C'est clair : il faut à l'heure des maîtrises de dépenses continuer à dépenser sans compter pour un résultat plus que catastrophique. Les contribuables aulnaysiens sont encore une fois mis à contribution pour financet cette politique d'affichage inefficace.

Dans le même temps, le projet de nouveau commissariat de Police Nationale porté par l'ancienne équipe minicipale a été torpillé par Bruno Beschizza et ses amis syndicalistes sans qu'aucune alternative ait été proposée. Personnels et plaignants devront donc se contenter pour les années à venir des locaux insalubres et inadaptés de la villa Chansonia...

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>