Après la primaire, le recyclage

Publié le par Les Rédacteurs d'Aulnay Autrement

Destruction-listes-copie-1.jpgComme prévu, les listes électorales utilisées lors de la primaire prennent le chemin de la destruction.

 

Sous le contrôle de Delphine Sauvierre, huissier de justice, et sous le regard de Me Jean-Paul Mignard, porte-parole de la Haute Autoriré des Primaires et de Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections, les listes électorales de la Seine Saint Denis ont pris ce vendredi le chemin des broyeuses de l'usine Paprec de La Courneuve pour y être recyclée. Les listes du Val d'Oise puis des autres départements prendront la suite.

 

Cette dernière étape du processus électoral met fin au combat d'arrière garde mené par l'UMP pour bloquer puis discréditer ces premières Primaires Citoyennes. Trente tonnes seront ainsi traitées par l'usine de La Courneuve.

Publié dans politique nationale

Partager cet article

Repost 0

10 ans de Fête de l'Arbre, 22 et 23 Octobre 2011

Publié le par Aulnay Autrement

fete_arbre_2011.jpgL'arbre est le symbole de notre ville et aussi une réalité dans notre ville.

L'arbre est célébré depuis 10 ans avec cette fête de l'arbre qui se tient désormais traditionnellement dans le parc Dumont.

 

Le thème de cette année tourne autour de forêts de la Seine-saint-Denis : forêt de Bondy, parc du Sausset, Ballanger ou encore de la Poudrerie...  des espaces à découvrir ou à redécouvrir.

 

Les Animations

  • Chasse au trésor de la forêt de Bondy
  • Démonstration de sculptures à la tronçonneuse
  • Espace ludique et sportif
  • Parcours en chevaux de bois ou en « vélos rigolos »
  • « Petites histoires de la forêt » au sein d’un théâtre de verdure

Les expositions

  • Les espaces boisés du département à découvrir
  • Les plans d’eau : des surprises au coeur des forêts
  • Une faune multiple…des animaux sauvages ou domestiqués
  • La gestion forestière
  • 

Les parcours aventure d'arbre en arbre

 

Le traditionel must de cette fête qui réjouira des plus petits au plus grands avec des parcours adaptés selin les âges.

 

 

Fête de l'arbre
Samedi 22 et dimanche 23 octobre de 10 h à 18h
Parc Dumont  - Entrée libre

 

Publié dans environnement

Partager cet article

Repost 0

gAAAudron, gAAudron, gAudron, gBBBudron...

Publié le par Laurent Comparot

 

 

gAAAudron, gAAudron, gAudron, gBBBudron...


Les fameuses agences de notation sont sur le devant de la scène et deviennent le seul et dernier argument de vente du gouvernement et de la majorité parlementaire pour vendre une politique de suppression aveugle des dépenses publiques, sans que soient bien remises en cause les largesses indécentes et l'inéfficacité de la politique fiscale.

 

note

 

Ce que notent les agences de notation est bien plus le résultat des cinq années du cinquennat Sarkozy marqué par une dérive budgétaire qui a eu pour conséquence de doubler la dette du pays et de faire exploser le déficit.

 

Les menaces sur le triple AAA de Nicolas Sarkozy ne sont que les conséquences de cette dérive faite à coups de cadeaux et de laxisme fiscaux financé tant par la dette que par les coupes sombres sur les dépenses collectives, moyens et effectifs confondus.

 

Le député sarkozyste Gérard Gaudron est toujours prompt à donner aux élus locaux des conseils éclairés de bonne gestion.

Mais à l'Assemblée Nationale, il a toujours été dans la charette des députés fidèles au chef de l'état qui ont voté systématiquement tous les budgets sans hésitation, ni remord.

 

Les menaces sur la note constituent tant un avertissement à la majorité de droite qu'une appréciation qualitative et quantitative sur la politique suivie depuis 5 ans voire depuis 10 ans.

Et si la note est menacée, c'est que cette politique est mauvaise et néfaste pour la France.

 

A l'heure des bilans, le député Gaudron devra aussi enfin assumer ses responsabilités dans cette crise et ces dérives financières.

Publié dans SAV de votre député

Partager cet article

Repost 0

Amédro, la tentation de l'écolo-misérabilisme

Publié le par Laurent Comparot

Alain Amédro sombre-t-il dans l'écolo-misérabilisme, cette forme d'écologie à vue courte qui ne serait faite uniquement et simplement de petits détails et pas de vision globale ?

 

C'est ce que peut faire craindre sa dernière tribune publiée dans Oxygène. Candidat malheureux aux élections cantonales de 2001, candidat malheureux à l'élection législative de 2002, Alain Amédro est fort opportunément élu au Conseil Régional d'Île-de-France en 2004 grâce au scrutin de listes.

Élu en 2008 sur la liste d'union PS-Les Verts-PRG-PC, il devient maire-adjoint à l'urbanisme.  Censé être passionné par l'urbanisme, l'adjoint Amédro ne laissera pas un souvenir mémorable si ce n'est sa versatilité sur des projets, et son absence de volontarisme dans le domaine.

 

Réélu au Conseil Régional le 21 mars 2010 sur la liste du socialiste Abdelhak Kachouri, il est nommé 14e vice-président chargé de l'aménagement du territoire, de la coopération inter-régionale et des contrats ruraux. Moins d'un mois plus tard, Alain Amédro suivi de l'ensemble de ses colistiers du groupe Les Verts décide de démissionner. Un hasard du calendrier comme il aime l'expliquer...

 

Depuis, ses rares présences politiques sur notre ville sont consacrés aux attaques contre la majorité municipale, en particulier contre Gérard Ségura coupable d'occuper et d'incarner la fonction de maire de notre ville. Une offense impardonnable pour Alain Amédro qui justifie tous les moyens y compris la possibilité de faire le lit de l'opposition de droite.

L'inventeur du Séguro-sarkozysme s'est peu à peu enferré dans une obsession monomaniaque abandonnant les promesses électorales, délaissant les dossiers de fond pour des attaques systématiques sur la forme.

 

Dans sa dernière tribune, il s'attaque à la politique de logement de la ville avec ce populisme écolo-misérabiliste qui ne compte que les arbres supprimés et omet les nouvelles plantations. Les quatre tilleuls de la cité Arc-en-Ciel (tilleuls et pas des aulnes comme le croit toujours une élue amédriste qui a dû rater quelques séances du conseil municipal) ont été largement compensés par 25 nouvelles plantations. L'écologie n'est certes pas une question d'arithmétique mais il faut aussi parfois parler concrètement et donner des chiffres. Et surtout ne pas sombrer à cette démagogie qui focalise sur l'abattage (le terme « tronçonnage » est inspiré par un célèbre blogueur amédro-idolâtre) et pas sur les plantations, c'est à dire ce que nous lèguerons aux générations futures. A ce petit jeu mesquin, Alain Amédro deviendrait logiquement « le tronçonneur de la rue Séverine », ce qui est faux car les arbres ont été remplacés (on appelle cela de la régénération).

 

Alain Amédro finit par donner une vilaine image de l'écologie politique responsable, d'autant plus que chargé au conseil général des questions d'aménagement du territoire, il est confronté tous les jours à cet étalement urbain gourmand en surfaces agricoles et espaces naturels, en infrastructures envahissantes et coûteuses et en transports toujours plus longs et plus polluants. Il en finirait presque par professer localement le contraire de ce qu'il est chargé de mettre en oeuvre sur la région.

 

Dans le cadre de la dynamique politique et fort des résultats électoraux, des régionales aux cantonales, des sénatoriales à la prochaine présidentielle, il est certain que la prochaine liste d'union aux municipales comportera des candidats PS, PRG et PC, ainsi que des candidats EELV. Reste à savoir si les ambitions et surtout le ressentiment d'Alain Amédro seront plus forts que la logique de la dynamique de gauche et que l'intérêt général des aulnaysiens.

 

Monsieur Amédro conseille aux élus aulnaysiens la lecture du livre de Francis Hallé, spécialiste des écosystèmes des cimes. On se saurait que lui conseiller de redescendre sur terre et de se convertir à un pragmatisme écoresponsable.

Publié dans politique locale

Partager cet article

Repost 0

Il y a 50 ans, un 17 octobre...

Publié le par Les Rédacteurs d'Aulnay Autrement

17_Octobre_1961.jpg

Publié dans égalité des droits

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>