Restos du coeur : un début de campagne sur fond de crise

Publié le par Stéphane Legrand

La 25e campagne des Restos du Coeur s'ouvre avec pessimisme sur fond de crise économique et sociale.  L’an passé, les Restos avaient accueilli 100 000 personnes supplémentaires, soit 14 % de plus en une seule année, avec des taux d'augmentation supérieurs à 20 % dans 21 départements, le plus souvent ruraux ou semi-ruraux. Les 55.000 bénévoles des 2.000 centres de distribution avaient servis 100 millions de repas à 800.000 personnes.

Cette année encore les bénévoles s'attendent à une augmentation de la fréquentation de ses centres de distribution alors que les aides européennes et de l'État sont en baisse. Le président de l'association, Olivier Berthe, a affirmé "On a pour 2010 une perspective de 15% d'aides en moins. Celle de l'Europe aux associations alimentaires françaises (les Restos, les banques alimentaires, le Secours populaire et la Croix-Rouge) va diminuer de 3 millions d'euros" [...] "et l'enveloppe exceptionnelle de 10 millions d'euros que le gouvernement avait attribué à ces mêmes associations l'an dernier pour faire face à l'augmentation du prix des matières premières alimentaires n'a pas été reconduite, bien que ce prix n'ait pas diminué".
Cette 25e campagne commence sur un déficit budgétaire et les Restos du Coeur comptent sur votre générosité.

Pour aider les Restos du Coeur à faire face, vous pouvez faire un don en ligne sur le site de l'association. Pour les sommes versées en 2009 (à déclarer en 2010), vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu correspondant à 75% de votre don, avec un plafond de 510 €. Au-delà, et dans la limite de 20% de vos revenus imposables, la déduction est encore de 66%. Si vous dépassez cette limite, l'excédent vous donnera droit à un crédit d'impôt sur les cinq années suivantes.

A Aulnay-sous-Bois, les Restos du Coeur organise la distribution de denrées alimentaires et met aussi en place des équipes de maraude pour les sans-abris.

Contact : Restaurants du coeur
Siège départemental :
Z.I. la Barbière - 14, rue Gilbert Desnoyer
93605 AULNAY SOUS BOIS Cédex
Tél. : 01.55.81.19.70
Fax. : 01.55.81.19.78
Courriel : ad93.siege@restosducoeur.org
Site internet national : http://www.restosducoeur.org

Publié dans social

Partager cet article

Repost 0

Sarko soigne son extrême-droite ...en Seine St Denis

Publié le par Stéphane Legrand

Notre grand président de la République que le monde entier nous envie était en visite mardi dernier à Épinay, Bobigny et au Perreux pour parler sécurité et immigration. Pas pour aborder les grands sujets de préoccupation des Français que sont le chômage et la récession économique, mais des sujets sur lesquels il est plus facile de faire plaisir à l'extrême-droite de son électorat.

C'est connu, rien de mieux pour parler immigration et insécurité que de se rendre en Seine St Denis, le département qu'il a mis à feu et à sang en 2005 ! Cette fois-ci, pas de bain de foule au Raincy : Raoult est effet un peu grillé depuis ses propos relatifs au "devoir de réserve" de Marie N'Diaye et il est surtout dans le collimateur de Carla.
Le Raincy sera donc remplacé par Le Perreux, autre commune tout autant représentative des banlieues populaires.

Il n'y a eu bien sûr aucune déclaration sur la baisse programmée des effectifs de la Police Nationale. Beaucoup de blabla sur la "vidéoprotection", terme politiquement correct pour parler de vidéosurveillance. Bref l'avenir sécuritaire de monsieur Sarkozy, c'est des caméras, des écrans et personne pour intervenir sur les lieux.

A signaler que la fédération UMP 93 n'a réussi à fournir qu'une grosse vingtaine de militants triés sur le volet disposés à faire la claque (ce n'est plus des bains de foule, mais la toilette au gant !). Et notre député néo-conservateur local, le très célèbre Gérard Gaudron était présent (on m'affirme l'avoir vu à la télévision !) : il faut bien cela s'il veut avoir son investiture aux prochaines législatives. Ce qui n'est pas gagné.

Bref, une visite sous haute protection qui ne concernait en rien les séquano-dyonisiens.

Publié dans politique nationale

Partager cet article

Repost 0

TVA à 5,5 % : les mécomptes de l'UMP et de monsieur Gaudron

Publié le par Stéphane Legrand

Le 1er juillet 2009, on pouvait lire sur le site internet de Gérard Gaudron, le député néo-conservateur UMP d'Aulnay-sous-Bois, un vibrant plaidoyer pour la baisse de la TVA dans la restauration. 

Il citait fièrement Nicolas Sarkozy :

« J'entreprendrai ce combat si je suis élu, j'en prends ici l'engagement devant vous. Cette modification permettra alors à la France d'harmoniser à la baisse ses taux de TVA en matière de restauration, dans le cadre d'un accord global qui est à définir. Mais pour moi, l'objectif sera très clair : que la réduction de la pression fiscale ait un impact global sur les prix pratiqués, sur le nombre d'emplois dans le secteur et sur le niveau des rémunérations pratiquées dans l'hôtellerie. A mes yeux, si l'Etat accepte de se priver d'une recette fiscale importante, c'est à la condition d'un accord gagnant-gagnant avec la profession, les salariés et les consommateurs. »


La fiction UMP
Et insistait sur ce qui était les chiffres clés de la seule réforme fiscale d'envergure de l'année 2009 :
. 11,8 % : C'est le montant de l'impact de la baisse intégrale de la TVA sur un repas complet
. 40.000 : C'est le nombre d'emplois supplémentaires que les restaurateurs se sont engagés à créer sur les 2 prochaines années.

La réalité des chiffres
La réalité est tout autre :
. + 0,30 % de hausse constatée en septembre alors que la baisse a été instaurée en juillet
. seulement 6.000 embauches prévues sur du "long terme" sans qu'on sache s'il s'agit de créations d'emplois nettes ou du renouvellement suite à des départs.


Les seules choses certaines sont :
- le coût : 2,35 à 3 milliards en année pleine ! (source : commission des finances du Sénat)
- les 200.000 restaurateurs ont reçu en prime des bulltetins d'adhésion à l'UMP !  (source : Le Canard Enchaîné)

A Aulnay-sous-Bois, Monsieur Gaudron est toujours prompt à fustiger les dépenses des élus de gauche.
Mais, il n'a pas hésité à octroyer un cadeau fiscal de 2,35 à 3 milliards alors que le déficit public est en 2009 de 146 milliards d'Euro. Monsieur Gaudron peut-il encore se prétendre "gestionnaire avisé" ?

Dessin : Blabla de zinc par Chimulus

Publié dans économie

Partager cet article

Repost 0

La grogne sociale enfle ! Le président brasse !

Publié le par Bernard Joseph

Aujourd'hui, les personnels de La Poste (projet de privatisation de La Poste) et de l'Éducation Nationale (nouvelle purge en vue en 2010 avec 16.000 suppressions d'emplois) sont en grève.

Mais, l'avenir de nos services publics et de nos enfants ne sont pas la priorité de notre grand président.

Aujourd'hui, il sera tout occupé aux priorités nationales (ni la dette qui ne cesse d'enfler, ni le chômage qui explose, ni le pouvoir d'achat qui s'effondre) : l'immigration, les sans papiers et l'insécurité. Bref du brassage d'air !

Dessin : L'actu de Bar en blog Merci Bar !

Publié dans politique nationale

Partager cet article

Repost 0

Paroles de sans papiers, la rencontre débat du week-end

Publié le par Stéphane Legrand

Plus que jamais d'actualité dans notre ville. Surtout n'hésitez pas à témoigner votre solidarité avec les travailleurs en grève de STN.

Publié dans égalité des droits

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>