Pôle Emploi : sauve qui peut avant le rush de rentrée !

Publié le par Stéphane Legrand

C'est sur fond de vaste débat sur les véritables chiffres du chômage que les 250 Pôles Emploi d'ïle-de-France ont fermé leurs portes mardi dernier.
Il s'agit certes pour Pôle Emploi de purger un "stock" de 4.400 dossiers en attente de traitement. Mais dans le même temps, en fermant ses portes, ils refusent les nouveaux dossiers et donc reportent d'autant leur traitement. Il ne faut pas perdre de vue que dans la France de Nicolas Sarkozy et du "travailler plus pour gagner plus", on compte 2.000 nouveaux demandeurs d'emploi par jour.
Il y a tout lieu de craindre qu'après cette période traditionellement "plus calme" de l'été, le rush de rentrée avec l'arrivée massive des jeunes diplômés dans un marché de l'emploi sinistré soit fatal pour le Pôle Emploi et dramatique pour les demandeurs d'emploi.

3949 sonne dans le vide
Une étude interne de la direction générale prévoît un afflux de 65.000 appels par jour sur le 3949 (le numéro d'appel inhumain du Pôle Emploi). Afin de libérer les conseillers pour le suivi des demandeurs emplois, Pôle Emploi va recruter 500 CDD pour répondre au téléphone (après une formation de seulement 3 jours). Malgré cela, il resterait environ 7.000 appels qui sonneraient dans le vide. La bonne idée de la direction est donc d'envoyer ces appels vers des plateformes privées nonobstant de la confidentialité des données peronnelles.

Les bonnes affaires du chômage
Mais cet afflux de nouveaux chômeurs et surtout l'incapacité de la direction de Pôle Emploi d'y faire face suite à une fusion ratée qui s'est faite au détriment des personnels et des demandeurs d'emploi font aussi le bonheur de nouveaux opérateurs privés. On les appelle OPP (Opérateurs Privés de Placement) et ils sont devenus les fers de lance du service public de l'emploi à la sauce libérale. Suite aux "expérimentations" de 2006/2007, il a été prouvé que ces OPP étaient bien plus chers que le service public pour un résultat et un service rendu de moindre qualité.
Pourtant cet été, un nouvel appel d'offre a été lancé. Initialement prévu à 100.000 demandeurs d'emploi par an selon une convention tripartite État-Pôle Emploi-Unedic signé en avril 2009, il est passé à 320.000 demandeurs sur deux ans le 21 juillet dernier. Parmi les grands vainqueurs qui se partageront le pactole de 466 millions d'Euro figure la SODIE (22 % du total) et Manpower France (11 %).
Le conseil de surveillance de SODIE est présidé par Pierre Ferracci...conseiller spécial auprès de Nicolas Sarkozy, chargé des questions de formation professionnelle. Ce contrat permettra à la SODIE de tripler son chiffre d'affaire sur deux ans. La présidente de Manpower France, Françoise Gri, est un membre influent du Medef et siège au Conseil d'éthique du MEDEF (vous doutiez que cela puisse exister !?!).

Quels sont les véritables chiffres du chômage ?
Encore une fois, Madame Lagarde, notre inénarrable madame Irma de l'économie, s'est distinguée par ses propos rassurants sur le nombre de chômeurs (malgré une hausse de 20 à 30.000 demandeurs en juillet) parlant de "hausse limitée, légère et contenue"... Si on vous le dit !

Sources : Article préparé avec les données du syndicat FO-Personnel Publics de Pôle Emploi. A noter l'excellent site Chomiste-Land qui m'a permi de mieux comprendre les chiffre du chômage.

Publié dans social

Partager cet article

Repost 0

L'UMP s'élargit, les Radicaux Valoisiens doutent

Publié le par Bernard Joseph

A droite, c 'est la grande recomposition de l'été avec la rentrée dans les rangs de l'UMP de Philippe de Villiers et son MPF, de Nihous et d'une partie du CPNT.

Sur le blog aulnaysien du Parti Radical Valoisien, cette ouverture semble susciter un certain trouble. Est-ce la soudaine proximité avec la prose radicale et anti-européenne de Philippe de Villiers ou avec le populisme de Frédéric Nihous ? Ce qui est une grande surprise pour les radicaux-valoisiens n'est que la suite logique de l'extrême-droitisation de la droite française (en politiquement parlant, on parlera de droite décomplexée pour faire joli !).

Le conducator de la droite française, Nicolas Sarkozy, a depuis bien longtemps fait sienne d'une partie de l'idéologie de l'extrême-droite, franchissant allègrement le Rubicon avec l'instauration d'un ministère de l'Identité Nationale. D'ailleurs, Jean-Marie Le Pen ne s'est pas trompé quand il a parlé de "casse du siècle" pour qualifier l'OPA réalisée par Nicolas Sarkozy en 2007 sur l'électorat frontiste.
Au rythme actuel, les débris de l'extrême-droite ne devraient pas tarder à finir dans la marmite sarkozyste.

Très rassurant, Xavier Bertrand précise que dans l'UMP "personne ne renonce à ses valeurs, à ses convictions, à ses idées" l'important étant l'ennemi donc la gauche. En bref, la stratégie du "tous pour un et chacun pour soi".
Quant à nos amis du Parti Radical Valoisien, ils n'auront plus qu'à faire comme ils l'ont toujours fait depuis le début du quinquennat : regarder ailleurs, se boucher les oreilles et adouber le petit maître.

Publié dans politique nationale

Partager cet article

Repost 0

Gare d'Aulnay : c'est parti pour les travaux...

Publié le par Stéphane Legrand

Dans le cadre de la modernisation du RER B (ce qui est loin d'être du luxe), la gare d'Aulnay-sous-Bois va connaître une cure de jouvence.

Depuis le week-end dernier, de nombreux panneaux ont été apposés dans la gare signalant le commencement des travaux. Ces travaux seront réalisés dans le cadre du plan IMPAQT relatif à l'amélioration des conditions d'accès des gares de banlieue confrontées à des problèmes de fonctionnement interne dûs à une densification urbaine ou à une évolution significative du trafic. Dans le cadre de ce programme, le STIF a identifié 20 gares sur environ 400 gares de la région Ile-de-france. Une enveloppe de 180 millions d'Euro financée par moitié par le STIF et par moitié par la SNCF sera consacrées à ces travaux.

Les travaux effectués dans la gare d'Aulnay seront sans doute parmi les plus importants de la ligne et sont donc programmés de septembre 2009 à juin 2011.
Ils comprennent :
- l'installation de trois ascenseurs sur les quais 1, 2 et 3
- la modification du souterrain
- la reconstruction de la salle rue du 11 novembre

Ces travaux qui portent essentiellement sur la mise en accessbilité des personnes à mobilité réduite (PMR) auront une grande incidence sur la circulation des passagers à l'intérieur et en périphérie de la gare.

L'accès Rue du 11 Novembre sera fermé et une passerelle provisoire reliera le terre-plein central de la gare routière Nord au quai 3 (voies 5 et 6). La contre-allée de la gare routière Nord sera neutralisée pour être transformée en aire de chantier. Les arrêts de bus des lignes 15 (Gare d'Aulnay-sous-Bois à Tremblay-en-France) et 617 (Gare d'Aulnay-sous-Bois à Gare de Villepinte) seront transferées respectivement en face des n°9 et n°13 de la rue du 11 Novembre.

Ces deux ans de travaux ne seront sûrement pas une partie de plaisir pour les usagers mais ils sont plus que nécessaires. Nous reviendrons sans doute sur la mise en place de ces travaux et leur déroulement.

Publié dans transports

Partager cet article

Repost 0

L'agence LCL d'Aulnay-Gare a-t-elle traqué un sans-papier ?

Publié le par Aulnay Autrement

Plongés dans notre torpeur estivale, nous ne pouvions pas réagir à cette information rapportée par le journal L'Humanité sous le titre Guet-apens au Crédit lyonnais.

Si on en croit l'article de la journaliste Marie Barbier, des employés de l'agence LCL située en face de la gare RER d'Aulnay sous Bois (à l'angle de la route de Bondy et de la rue du Dr Roux), auraient participé de façon active à l'arrestation d'un sans-papier malien. Ce dernier a été convoqué par son conseiller bancaire pour retirer sa nouvelle carte bancaire. Lorsqu'on le fait asseoir dans un bureau de cette agence pour patienter le vendredi 8 août , ce n'est pas une nouvelle carte bancaire qu'on va chercher mais des policiers venus l'arrêter.

D'après cet organe de presse, ce n'est pas la première fois que cet établissement bancaire se livre à de telles pratiques. A l'heure de cette publication, il nous a été impossible de contacter le responsable de cette agence fermée pour le 15 août et le lundi. Nous reviendrons sur cette information consternante dès que nous aurons de plus amples informations.

Mise à jour du 18 août 2009 à 17h22 : Suite à ce long week-end, nous avons réussi enfin à contacter par téléphone l'agence visée par cette information. Notre interlocutrice n'a pas voulu confirmer ou infirmer cette information et nous a renvoyé vers le service de presse de LCL. Nous avons donc contacté le service de presse de LCL qui n'a pu nous répondre. A cette heure, nous sommes donc toujours dans l'attente d'un appel de la responsable du service de presse.
A noter que certains éléments de cet article ont été remaniés dans l'attente d'une position officielle de la banque LCL.

Publié dans société

Partager cet article

Repost 0