Démolition de la piscine : des réunions pour tenter de justifier l'injustifiable ?

Publié le par Laurent Comparot

Vue aérienne du Stade Nautique de Coursaille (Vue Google Maps)

Vue aérienne du Stade Nautique de Coursaille (Vue Google Maps)

La décision de fermer temporairement la piscine d'Aulnay-sous-Bois suite à la découverte d'éléments de charpente défectueux en semptembre 2014 ne fait pas débat. C'est le devoir de tout maire face à un risque d'atteinte à la sécurité du personnel et des utilisateurs de cet équipement.

Cependant, il semble que la décision irrévocable de Bruno Beschizza de fermer définitivement le Stade nautique de Coursaille ne passe pas pour l'immense majorité des aulnaysiens. On peine en effet à trouver de nos concitoyens qui appuient cette décision, une décision qui fait désormais débat suite à la publication suite à la menace de l'association Aulnay Environnement de saisir la qui fait état de solutions de réparation peu coûteuses et assez rapides.

Et ce n'est pas anodin si l'exécutif municipal a décidé de convoquer cinq réunions de quartier afin de justifier ce qui passe désormais de plus en plus mal.

Vue dans Oxygène, une jolie piscine à 10 lignes d'eau : mirage ou réalité, un jour...

Vue dans Oxygène, une jolie piscine à 10 lignes d'eau : mirage ou réalité, un jour...

Le projet Beschizza : pour l'instant rien de concret !

On nous promet un nouveau centre nautique dont Oxygène ne cesse de dévoiler les esquisses mais les Aulnaysiens ne peuvent se satisfaire de vagues dessins d'architectes et doivent avoir des assurances. Car à bien y regarder, le centre nautique promis n'est pour l'instant qu'un vague projet. Monsieur Beschizza n'a ni terrain, ni financement (on parle de 20 millions d'euros !), ni même de calendrier à proposer. Il ne faut pas oublier qu'en mai 2015 on nous promettait une piscine olympique !

Parlons argent

Le projet de nouveau centre nautique dont on ignore tout coûterait au bas mot 20 millions d'euros. On ne sait ce qu'englobe ce montant et si les coûteux frais de déconstruction de l'actuel stade nautique sont pris en compte. On est bien loin des hypothèses et évaluations proposées en avril 2015 par les services au maire d'Aulnay-sous-Bois. Les différents variantes de rénovation de l'actuel site étaient évaluées à 1 million d'euros (remise en état de la charpente actuelle), 3 millions d'euros (remplacement de la charpente, de la couverture et de l'isolation) et 9 millions d'euros (reprise de l'ensemble des bâtiments défaillants et mise aux normes), ces trop options permettant une durée de vie de 15 ans (options 1 et 2) ou de 20 ans (option 3). On est en droit de se poser la question de la raison d'un choix si coûteux pour les finances publiques de la ville alors que l'actuelle majorité ne cesse de prétendre vouloir faire des économies.

Le temps joue contre la remise en état de l'actuel site

L'actuel site a toujours une valeur d'usage et il est regrettable que la partie extérieure du site non affectée par la mise en péril n'ait pas été utilisée pour les périodes estivales des étés 2015 et 2016. Faute d'entretien, l'actuel site qui on l'a bien compris rénové pourrait encore facilement servir une bonne vingtaine d'année est pour l'instant laissé à l'abandon.

Les Aulnaysiens auront peut-être des éléments de réponse lors des cinq réunions à venir. Dans le même temps, les utilisateurs, à commencer par toute une classe d'âge d'enfants qui seront privés de la possibilité parfois vitale de savoir nager, devront encore attendre pour bénéficier d'un service essentiel offert dans la quasi totalité des villes françaises.

Les cinq réunions prévues par la Ville d'Aulnay-sous-Bois :

- Gros-Saule : Mardi 11 octobre à 19h
    Réfectoire Malraux, rue du Docteur Claude-Bernard

- Ormeteau : Mercredi 12 octobre à 19h
    Réfectoire Ambourget rue 8 rue du 8 mai 45

- Rose-des-Vents/Croix-Rouge :  Jeudi 13 octobre à 19h
    Réfectoire Croix-Rouge, 1 chemin du Moulin-de-la-Ville

- Prévoyants/Nonneville : Vendredi 14 octobre à 19h
     Salle du conseil municipal, Hôtel de ville

- Fontaine-des-Prés/Mairie Vieux-Pays :  Mardi 18 octobre à 19h
    Salle du conseil municipal, Hôtel de ville

Commenter cet article