Aulnay entre dans l'ère des ténèbres

Publié le par Laurent Comparot

Aulnay entre dans l'ère des ténèbres

La lampe frontale va-t-elle devenir le meilleur ami du piéton aulnaysien ? Cette question ne poserait pas si on n'avait constaté un raccourcissement des périodes d'éclairage public de la voirie dans plusieurs quartiers de la ville. Les réverbères qui bordent nos rues ont tendance à s'éteindre plus tôt le matin et à se rallumer plus tard le soir.

Par exemple hier soir, l'éclairage public n'a été mis en service qu'à 19h21 alors que la nuit tombe à 18h51, plongeant de fait de nombreux quartiers dans l'obscurité pendant une durée d'une demi-heure. Idem pour le matin. En cumulé, on atteint aisément une amplitude d'une heure pendant laquelle piétons et cyclistes doivent se garer des automobilistes. Comme un petit air de Pyong-Yang la capitale nord-coréenne habituée de la chose à moins de 10 kilomètres de la Ville-Lumière !

On ignore s'il s'agit d'un problème technique ponctuel ou s'il s'agit encore d'une nouvelle mesure pour faire des économies de bouts de chandelle pour aider la majorité municipale de droite à boucler son budget.

D'ici-là, on suggère à cette même majorité municipale de dépenser quelques millions d'euros de plus pour équiper nos rues de caméras à vision nocturne.

Commenter cet article

du Dandy 19/10/2016 18:58

Faut faire des économies pour bâtir notre piscine olympique, il n'y a pas de petites économies... 32 plaques à trouver !!! :)

Petit louis 19/10/2016 14:03

c'est peut être un test pour les essayer, ces fameuses NOUVELLES caméra. celle de la gare a mis les bouts avec les travaux, tiens.C'est une cabale pour que je me fasse torpillé mon spad.
je blague, mais ce matin, dans cette nuit soudaine, j'ai failli me rétamer, pour parler correctement à cause d'un regard d'égout explosé à la hauteur de 20 de l'avenue Lelièvre.
j'ai lu sur twitter hier qu'un tiwttos d'Aulnay @MarcF****** cherchait un trottoir abimé pour attaquer la ville.
Je lui file volontiers le plan, n'étant pas procédurier, je veux dire du style a passer la moitié de mes conseils municipaux à réclamer la protection fonctionnelle.
Sinon c'est assez chiant en fait cette affaire de black out, ne s'agirait-il pas, encore, d'une affaire de rétro cession d'un service public au privé ?