Votez Barto pour en finir avec la démogogie de Pécresse et Beschizza

Publié le par Laurent Comparot

Votez Barto pour en finir avec la démogogie de Pécresse et Beschizza

Aulnay Autrement vous invite à voter massivement et dès le premier tour pour faire barrage à l'équipe démogogique de Valérie Pécresse et Bruno Beschizza. 

Valérie Pécresse et Bruno Beschizza, c'est la conjonction de l'inexpérience et de l'échec

Valérie Pécresse est un pur produit de l'énarchie et du copinage politique au sein du RPR complètement déconnectée des réalités quotidiennes des franciliens et encore plus de celles de habitants de Seine-Saint-Denis. La versaillaise Pécresse est à mille lieues du quotidien et des défis auquels sont confrontés les habitants de notre département. Piètre ministre de l'enseignement supérieur de Sarkozy, elle n'a aucune expérience dans la gestion d'un collectivité locale si petite soit-elle. Et aujourd'hui, elle vise la présidence de la plus importante collectivité locale de France ! 

Quant à Bruno Beschizza, l'éternel "candidat à tout" qui cumule allègrement entre autres les fonctions de maire d'Aulnay-sous-Bois, de conseiller régional d'Île-de-France, de conseiller départemental de Seine-Saint-Denis, de président du Syndicat d'équipement et d'aménagement des pays de France et de l'Aulnoye ou encore de co-secrétaire général de LR (ex-UMP) aux questions de sécurité, il passe plus de temps à s'autopromouvoir sur les plateaux de télévision ou à comploter aux seins des instances dirigeantes de LR (ex-UMP) qu'à assumer les mandats pour lesquels il est pourtant payé. Et ce alors que sa gestion d'Aulnay-sous-Bois est catastrophique et contribue chaque jour au déclin de la ville. Il faudra sans doute plusieurs décennies pour redresser la barre et corriger les décisions erronées de ce maire opportuniste et inconséquent.

Valérie Pécresse et Bruno Beschizza, c'est la méconnaissance des prérogatives et des compétences régionales

Il faut croire que Valérie Pécresse, tête de liste régionale et Bruno Beschizza, tête de liste départementale pour LR (ex-UMP) pour ces élections régionales n'ont pas assisté de façon assidue aux travaux et séances du conseil régional sortant où pourtant ils étaient élus respectivement depuis 2004 et 2010.

A lire leurs analyses et propositions, ils peinent à comprendre les limites des prérogatives et compétences d'une région, véritable aveux d'incompétence et de désintérêt pour la fonction visée.

Valérie Pécresse et Bruno Beschizza, c'est la machine infernale des propositions stupides et irrréalistes

La campagne de Valérie Pécresse et de Bruno Beschizza est illustrée par une longue liste de propositions plus stupides les unes que les autres, de la suppression totale de la pollution automobile (à quand les baignades dans la Seine ?) aux contrôles anti-drogues à l'entrée des lycées en passant par le renouvellement total du parc de véhicules de transport ferroviaire de la région, mesure financièrement et même industriellement impossible.

Valérie Pécresse et Bruno Beschizza, c'est la course aux voix FN et la soumission aux lobbys extrémistes

La dernière ligne droite de la campagne de Valérie Pécresse et de Bruno Beschizza a consisté à courir après l'électorat le plus à droite de l'échiquier politique, en instrumentalisant les peurs nées des attentats du 13 novembre et en surfant sur les propositions frontistes liberticides et discriminantes. Valérie Pécresse n'a pas hésité avec les dirigeants du FN à faire allégeance aux animateurs des lobbys catholiques ultra-conservateurs, animateurs des Manifestation pour Tous auxquelles participent Bruno Beschizza.

Irresponsables, incompétents, opportunistes et inconséquents, ils ne sont pas en mesure de gérer la première région de France, le coeur de l'Europe.

Dès le premier tour, mobilisez-vous pour leur faire barrage et élire une équipe expérimentée et qui a fait ses preuves.

Commenter cet article