La mairie d'Aulnay va se doter d'un studio de télévision (info du 1er avril garantie)

Publié le par Aulnay Autrement

La mairie d'Aulnay va se doter d'un studio de télévision (info du 1er avril garantie)

La dernière lettre d'information de CM Media News spécialisée dans les technologies de médias de masse nous apprend que la ville d'Aulnay-sous-Bois va se doter d'un mini studio de télévision doté d'une pré-régie.

 

Selon Philippe Grey, le rédacteur de l'article, Aulnay-sous-Bois va devenir une ville pilote dans le domaine. C'est l'équipementier 3D Storming importateur des solutions NewTek Global Media qui aurait été retenue. Les solutions techniques adoptées permettront la convergence des solutions IT et audiovisuelles. Cité dans l'article, Stéphane Gavelle responsable du secteur institutionnel de 3D Storming déclare : " Les collectivités locales doivent désormais pouvoir communiquer rapidement et pas seulement en cas de gestion de crise. Leur champ de communication s'est élargi avec un besoin de convergence entre médias traditionnels, radio, télévision et presse écrite, et les nouveaux modes de communication issus des réseaux sociaux. Une ville comme Aulnay-sous-Bois se doit d'avoir une démarche proactive dans le domaine, ce que permettrontnos solutions. "

 

Toujours selon l'article, le montant total du contrat liant la ville d'Aulnay-sous-Bois et 3D Storming reste pour l'instant condidentiel. Cependant, des installations similaires se chiffrent entre 150.000 et 250.000 Euros hors frais de fonctionnement et frais de maintenance.

 

C'est une bonne nouvelle pour notre maire qui n'aura plus à courir les plateaux parisiens des chaînes de télévision mais pourra intervenir directement depuis l'hôtel de ville.

 

Et vous y croyez à tous cela, un 1er avril ?

 

 

Commenter cet article

carlier 01/04/2015 15:16

Une démarche plus proactive semble nécessaire puisque la société communique avant la ville.

Etre pilote peut être utile mais avec de la transparence financière, des objectifs partagés et de la concertation surtout après la communication sur la dette en couverture d’Oxygène. Les dépenses d'investissement et de fonctionnement sont à choisir avec priorité : le studio télé et les gros flingues (flasballs tasers) plutôt que la jeunesse !

Ces choix sont sûrement validés en conseil municipal et mûrement réfléchis avec les aulnaysiens selon l'intérêt général ... de l'avancée dans le "panier de crabes" de l'UMP.

Par ailleurs, la lecture d'une radiographie pour les maires de France met en relief le fossé qui se creuse entre Aulnay, pilote du dogmatisme, et le reste de la France sur l'application des rythmes scolaires.

Notamment :
1- le fonctionnement de l'organisation majoritaire des écoles avec 45 minutes de moins pendant les 4 jours de classe puis l'ajout du mercredi (94% des mairies sondées).
2- l'organisation par exemple des transports de l'école vers le centre de loisir le mercredi dont les inscriptions sont alors en augmentation (l'empirisme et le pragmatisme contredisent l'argument de votre maire sur l'incompatibilité mercredi/tissus associatif)
3- le surcoût par an par enfant = 175 euros - aides de l'Etat- aides de la CAF - subventions locales redéployées et à flécher - coût du centre aéré redéployé pour les parents
(votre Maire n'aime pas poser les équations qui éclairent les débats publics. Une subvention accessible de 500 000 euros semble planquée dans un nuage d'opacité)
4- la gratuité des activités péri scolaires dans 71 % des mairies sondées
5- la dynamique locale vertueuse créée en termes de formation, d'emplois et de concertation. J'ai gardé le meilleur : "Une communication avec les parents considérée comme primordiale ; la réforme des rythmes a créé un dialogue massif qui n’existait pas avant." Pas d'inquiétudes sur ce point : à Aulnay, il y a des tasers "massifs" !

Votre Maire a voulu tenter la transformation en village d'Astérix par le refus de cette réforme, n’a pas trouvé la potion magique et pourrait figer sa ville condamnée à regarder passer des trains.
Lisez ce document éclairant sur le dynamisme/pragmatisme quasi généralisé même si la loi était imparfaite : http://www.courrierdesmaires.fr/wp-content/uploads/2014/12/enquete-rythmes-educatifs.pdf

Quel est le lien entre les deux sujets ? Prenez le résultat inconnu de l’équation ci-dessus, multipliez par 10 000 enfants. Le surcoût de la mise en oeuvre moyenne des rythmes scolaires telle que décrite dans le document est-il du même ordre que le coût de la Beschizza TV ?

A quoi sert le conseil municipal ?

10 000 / 82 000 habitants actuellement en primaire ou maternelle pourront mieux apprécier les propos de votre Maire. C’est une idée d’activité périscolaire. Des animaux politiques sont capables d'un spectacle digne du cirque Zavatta une fois sur le trampoline pour rechercher l’envol : le poulet qui veut devenir grand aigle ?

A bas les priorités de la vraie vie dans le sens de l'intérêt général !
Vive l'opacité ! Vive le pipeaurama ! Vive le studio télé et les gros flingues !

Vivement le pipeaurama dans le studio télé pour parler des gros flingues dans l’opacité !

PS : n’habitant pas la Seine Saint Denis et ayant noté l’argument du prestataire sur le rapprochement mairie/médias traditionnels, est ce que quelqu’un peut me préciser la distance géographique entre Aulnay et Paris ?