Beschizza, un bilan catastrophique

Publié le par LC

Cela fait même pas une année que Bruno Beschizza dirige cette ville et déjà le bilan s'avère catastrophique. Inexpérimenté dans la gestion d'une quelconque collectivité, et donc encore moins dans celle de la taille de notre ville, Bruno Beschizza n'a jamais su revêtir l'habit de maire et se consacrer pleinement à la bonne marche des affaires municipales.

Bien au contraire, uniquement préoccupé de l'avancement sa propre carrière tant au travers de ses multiples mandats que par ses fonctions au sein de la direction de l'UMP, omniprésent sur les plateaux de télévision, Bruno Beschizza a délégué la marche de la ville. A l'inexpérience s'ajoutent mépris et arrogance qui le coupent des réalités de la ville et de sa population.

Alors que sa première année de mandat est à peine finie, ce premier bilan est donc sinistre et catastrophique et augure mal des années à venir.

Aucune des mirifiques promesses de campagne n'ont été tenues. Mais, toutes les conséquences de ce qu'on appellera un jour en levant les yeux au ciel, "les années Beschizza" sont loin d'être toutes mesurées.

Dans l'immédiat, Bruno Beschizza s'enferme dans la fiction d'une gestion réussie alors même que montent le mécontentement au sein de la population et la grogne au sein du personnel municipal.

Tout le paradoxe de cette élection départementale tient dans ce paradoxe où Bruno Beschizza incapable de gérer une ville prétend vouloir gérer simultanément une ville et un département.

Dès dimanche 22 mars, dîtes non à Bruno Beschizza.

Beschizza, un bilan catastrophique

Commenter cet article